Billetterie

Retour sur les matchs du week end

le 14/12/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Victorieux à Nancy, Poitiers profite de la chute de Chaumont à Montpellier pour s’emparer du fauteuil de leader. En LAF, le SF Paris Saint-Cloud n’a pas fait de détail face à Mulhouse.

 

 

LAM (10e journée)

Il y a dans l’air comme un parfum des grandes heures d’antan. Grâce à un succès arraché de haute lutte à Nancy au tie-break (2-3), alors qu’il avait aisément empoché les deux premières manches et compté même quatre balles de match dans la troisième, voici Poitiers, promu au prestigieux passé, en tête de la LAM ! Car, dans le même temps, Chaumont a lourdement chuté à Montpellier (3-0) et connaît son premier coup de moins bien de la saison, avec un deuxième revers consécutif et un Stephen Boyer bien tenu (12 pts). Ajaccio, qui restait sur trois revers de rang, a sorti un gros match pour dominer Cannes chez lui au tie-break (2-3). Des Cannois qui quittent le podium au profit de Sète, qui a plié Paris, en trois coups de louche (3-0) ! Des Parisiens, sans doute émoussés par leur grosse performance en Ligue des Champions face au Dynamo Moscou (3-2) en début de semaine. Lyon a infligé le même traitement à Beauvais (3-0), alors que Nantes Rezé, pourtant mené deux sets à rien à Narbonne, n’a pas plié et a fini par enlever le match 15-13 au tie-break ! Enfin, à Toulouse, Tours a sans doute réussi son match le plus abouti depuis le début de la saison. Vainqueur 0-3, malgré une semaine agitée, un nouveau coach, Vital Heynen, le TVB a peut-être dû s’approcher au plus près du précipice pour se révéler vraiment. Coaché par le manager général de la maison, Pascal Foussard, le champion, bien calé dans la roue d’un efficace Konstantin Cupkovic, s’est rassuré et a préparé de la meilleure manière la venue de Trente ce mercredi en Ligue des Champions. 

 

LAF (9e journée)

Dans le duel au sommet, les filles du SF Paris Saint-Cloud n’ont pas fait de détail et corrigé le leader mulhousien en trois sets secs. C’est évidemment un succès marquant qui confirme tout le potentiel d’une jeune escouade parisienne joueuse et de plus en plus ambitieuse désormais. Avec cette victoire probante, les Parisiennes reprennent la tête de la LAF aux Alsaciennes. Lesquelles voient maintenant fondre sur elles une meute d’affamées. En effet, toutes les poursuivantes ont gagné ! Béziers s’est promené à Chamalières (0-3), Cannes a lâché un set au Cannet, mais rien de plus (3-1) et Venelles a dominé en douceur Vandoeuvre Nancy (3-0). Derrière le quintet de tête, Saint-Raphaël victorieux d’Istres (3-0), défait pour la neuvième fois en championnat, et Nantes qui a maîtrisé sans frayeur Terville Florange (3-0), naviguent à trois et cinq points du podium mais résistent encore et tentent d’accrocher le bon wagon.

 

LBM (8e journée)

La perf de cette 8e journée de Ligue BM revient évidemment aux garçons du Plessis-Robinson, vainqueurs (1-3) sur le terrain des Niçois, deuxièmes du classement. Dans la vague d’un Stéphane Alpha (25 pts), impressionnant et constant depuis le début de saison, les Franciliens, déjà vainqueurs d’Asnières en match en retard en début de semaine, confirment de manière éclatante leur redressement. En tout cas, ils quittent la dernière place, désormais occupée par Cambrai, battu à domicile au tie-break par Martigues (2-3). Asnières, vainqueur de Saint-Quentin après cinq manches acharnées (3-2), s’est largement appuyé sur son attaquant tchèque maison, Jakub Rybnicek (32 pts). Enfin, Rennes, en déplacement périlleux à Tourcoing, a confirmé son rang de favori du championnat en s’imposant avec autorité 1-3.