Billetterie

Les Supercoupes

le 07/12/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Le 22 décembre prochain, le volley français met en scène à Coubertin ses fleurons de LAM et LAF dans le cadre d’une journée de Supercoupes inédite et exceptionnelle.

 

La date, à elle seule, appelle à la gourmandise et au festoiement. À trois jours de Noël, le 22 décembre prochain, entre les ornements et les jeux de lumière, la LNV ajoute une guirlande de plus au sapin, avec la création originale d’une journée de supercoupes. Sur le socle déjà existant de l’édition masculine qui invite chaque année le champion de France et le vainqueur de la Coupe de France à batailler pour le plaisir, l’instance du volley professionnel a donné un peu plus d’épaisseur à ce grand rendez-vous en y conviant pour la première fois les reines de la Ligue A Féminine.

Ce 22 décembre, le stade Pierre de Coubertin à Paris recevra donc avec les honneurs les cadors des championnats français : chez les hommes, Tours, auteur du doublé l’an passé (Championnat/Coupe de France) et tenant du trophée, fera face à Paris, son dauphin, dans un remake de la dernière finale LAM. Chez les femmes, les grandes Dames de Cannes, championnes sans un accroc depuis 1998, série en cours, défieront les belles impétrantes du Cannet, qui privèrent le RC Cannes de la Coupe de France l’an passé. Sur un doux air de revanche, avec des stars passées à l’intersaison d’un camp à un autre, (Nicholas Hoag de Tours à Paris et Myriam Kloster du Cannet à Cannes), le scénario est bien ficelé ! «Nous avons la chance d’avoir un formidable plateau avec quatre très belles équipes, habituées des finales et qui donneront lieu, sans aucun doute, à de très beaux duels», se félicite le président de la Ligue Jean Paul Aloro.

Dans l’écrin de Coubertin, paré pour la grande occasion, ces deux affiches majestueuses seront aussi agrémentées d’animations à l’intention des plus jeunes. Deux matches de prestige à petit prix pour une jolie soirée en famille qui débutera à 18 h 30, puisque les premiers tarifs démarrent à 10 euros. «Il nous tenait à cœur d’organiser un événement festif accessible à l’ensemble de la famille volley. Avec les Supercoupes, nous espérons faire vivre une belle fête à quelques jours de Noël à tous les amoureux du volley», apprécie encore Jean Paul Aloro.

Si le championnat fait relâche à cette période de l’année, les internationaux, magnifiques champions d’Europe en octobre dernier, auront eux sans doute déjà l’esprit tourné vers le Tournoi de Qualification Olympique (5 au 10 janvier à Berlin). Mais il se murmure que le trophée pourrait bien faire une apparition à Coubertin, histoire de participer à la fête… 

Pour acheter vos places pour les Supercoupes de Volley, cliquez ici