Billetterie

Retour sur les matches du week-end

le 26/10/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Pour la première journée de LAM, le champion de France a été surpris à domicile par Chaumont. En LAF, Mulhouse et Paris Saint-Cloud impressionnent.

 

Ligue A Masculine (1ère journée)

Les Tourangeaux auraient aimé débuter la saison autrement, mais quelques indices avaient couru toute la semaine, laissant craindre à Mauricio Paes un coup de griffe à l’entame. Et Chaumont ne s’est pas privé d’abîmer la bête tourangelle en son antre (1-3). Privé de son leader, David Konecny, Tours a manqué de jeu et d’assurance, alors que Chaumont était porté par une jeune pépite de 19 ans, Pierre Jean Stephen Boyer (21 pts). Le champion dominé, Paris, son meilleur ennemi, a lui échappé au couperet (3-2) mais ce ne fut pas simple face à des Ajacciens renforcés et puissants à l’image de leur pointu macédonien, Jovica Simovski (31 pts). Cannes, vainqueur de l’exercice régulier 2014-2015, a été sérieux chez le promu nancéien (1-3) et Lyon, demi-finaliste l’an passé, a bien géré l’après Prandi, en s’imposant avec autorité (3-0) face à l’Arago Sète. Enfin Poitiers, promu renaissant, a fêté joyeusement ses retrouvailles avec la Ligue A en dominant Nantes Rezé (3-1).

 

Ligue A Féminine (2ème journée)

Après deux journées, c’est Mulhouse et Paris Saint-Cloud qui régalent ! Vainqueurs respectivement à Venelles et Terville Florange sans un tremblement, Mulhousiennes et Parisiennes n’ont pas concédé le moindre set depuis le début de saison et paraissent clairement s’inscrire comme des challengers très sérieux. Le champion cannois suit tant bien que mal le rythme, mais il a dû guerroyer face à Béziers, laissant deux sets en route (3-2). En revanche pour Le Cannet, le début de saison est délicat. Avec deux défaites en deux matches, dont la dernière à Nantes (3-1), le collectif de Riccardo Marchesi peine à trouver la fluidité et le bon équilibre, à deux jours seulement de son entrée en Ligue des Champions face aux Roumaines d’Alba Blaj.

Vandoeuvre n’a pas ce genre de préoccupation. Au contraire, pour le promu lorrain, tout rigole. Avec deux succès en deux matches, dont un dernier face à Istres (3-0) avec une assurance de cador de LAF, les Lorraines profitent d’un collectif rodé et voient les choses de haut en ce début de saison !

 

Ligue B Masculine (1ère journée)

Il valait mieux être en voyage que chez soi pour ouvrir la saison de LBM le week-end dernier. Seul Nice, dans le sillage de sa recrue finlandaise, Niklas Seppänen (23 pts) s’est fait respecter à domicile face à Saint-Quentin (3-1). Rennes a mis au pas la jeunesse asnièroise (1-3), Tourcoing, recalé en Ligue B, a débuté à l’envers, battu sèchement par Martigues (0- 3). Enfin, Le Plessis-Robinson, porté par un Stéphane Alpha royal (27 pts), a réalisé la remontée de la journée, comblant deux sets de retard avant de faire plier Cambrai chez lui (2-3).