Billetterie

Ligue BM : Le bilan chiffré de la saison

le 19/05/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Au tour de la Ligue BM d'être passée en revue avec le bilan chiffré de l'exercice 2014-15.
 

2. Comme le nombre de finales de Ligue BM consécutives perdues par Nice. Un an après avoir trébuché face à Tourcoing, les Niçois ont buté sur Maxéville-Nancy en finale.
 

3. Comme le nombre de joueurs qui ont passé la barre des 500 points cette saison (play-offs compris). Andrii Tupchii, le meilleur marqueur, aura compilé 578 points, tandis que ses deux premiers poursuivants, Humphrey Krolis et Radovan Gavrilovic, ont signé respectivement 515 et 502 points.
 

5. Comme le nombre de points séparant Asnières, première équipe non-relégable, d’Avignon, le premier relégable. Ceci, alors que les deux équipes ont connu un ratio victoires/défaites identique (9 succès, 17 revers).
 

6. Comme le nombre de victoires en cinq sets décrochées par Nice en saison régulière. Un sans-faute pour les Niçois qui ont été poussés à six reprises au tie-break.
 

13. comme le nombre de succès sans aucun set lâché décrochés par Maxéville-Nancy sur l’exercice régulier. 50% de ses matches disputés auront ainsi été gagnés 3 à 0.
 

63. Comme le nombre de points à mettre au crédit de Poitiers, le leader de la saison régulière. Au total, le SPVB aura remporté 21 de ses 26 matches sur l’exercice régulier.
 

359. Comme le nombre de blocs réalisés par Maxéville-Nancy sur toute la saison (y compris les play-offs). Soit le meilleur bilan comptable du championnat. Parmi ces 359 contres, 83 sont à créditer à Christian Fuahea et 71 à Mirko Radevic. Au classement des contreurs, le premier nommé se situe en troisième position, derrière Fabien Lemaire (98 blocs) et Nemanja Cubrilo (97).