Billetterie

Fang: « On a gagné cette finale au mental »

le 11/05/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'
Yan Fang, l'entraîneur du RC Cannes, reconnaît que son équipe a eu beaucoup de difficultés à vaincre Le Cannet (3-2), samedi soir, en finale de Ligue AF.

Yan, est-ce que vous avez eu peur dans ce match, dans le quatrième set notamment ?
Franchement, en jouant comme ça, on ne pouvait pas gagner. Dans le premier set et dans le deuxième set, on remonte au score, puis on a un trou, on coule. On prend cinq points de suite dans le premier set, sept points de suite dans le deuxième. En jouant comme ça, on ne pouvait pas gagner. J’ai dit aux filles qu’il fallait se lâcher. Je suis content, elles n’ont rien lâché, même à 19-23 dans le quatrième set. Ça, c’est la différence par rapport à la finale de la Coupe de France (remportée 3-1 par Le Cannet, ndlr). Là, les filles avaient envie de gagner. On a gagné cette finale au mental. On avait plein de problèmes au niveau technique, au niveau de l’organisation.
 
C’est le titre le plus difficile à gagner depuis bien longtemps ?
Je pense que oui. On a eu beaucoup de difficultés cette année. C’est un peu normal qu’on ait joué comme ça. Maintenant, il fallait jouer pour gagner. C’est ce que j’avais dit aux filles avant le match.
 
C’était le dernier match de Victoria Ravva…
Elle a bientôt 40 ans, elle a eu des problèmes physiques, elle mérite de s’arrêter. Il fallait bien qu’elle s’arrête un jour. Elle restera toujours avec nous.
 
A Cannes, ce n’est donc pas la fin d’une ère…
On continue, on n’est pas morts. Même si on avait perdu samedi, on aurait continué. L’année prochaine, peut-être qu’on changera un peu de politique. On va essayer de construire une nouvelle génération. On ne sait pas combien de temps ça va nous prendre.