Billetterie

Ligue AF : Le bilan de la saison

le 04/05/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

La finale de Ligue AF opposera Cannes, le multiple tenant du titre, au Cannet, qui s’est imposé comme la deuxième force du championnat.

 

Et de 22 ! Le RC Cannes disputera samedi sa 22e finale consécutive de Ligue AF. Une récompense assez logique pour le club azuréen qui, une nouvelle fois, a largement dominé la saison régulière. Pour autant, contrairement aux deux saisons précédentes, les joueuses de Yan Fang n’ont pas su rester invaincues, cédant sur le terrain de Nantes lors de la troisième journée (3-2). Vice-champion de France la saison passée, le VBN, fatigué par sa campagne de Ligue des champions, a reculé dans la hiérarchie, terminant toutefois à une très honorable quatrième place.

 

Cela a profité au Cannet, qui a d’ores-et-déjà réalisé la meilleure saison de son histoire, en terminant deuxième de la saison régulière tout en raflant la première Coupe de France de son histoire, ainsi qu’à l’autre belle surprise de la saison, le Stade Français Paris-Saint Cloud, troisième, qui a poursuivi sa progression sur l’échiquier hexagonal. Derrière Nantes, Béziers a terminé cinquième, devant Mulhouse, qui espérait mieux. Venelles et Istres ont décroché les deux derniers tickets pour les play-offs.
 

En phase finale, Béziers a renversé la hiérarchie en dominant Nantes (1-3, 3-1, 3-0) dans le duel des deux derniers finalistes. Les Angels sont ensuite tombées avec les honneurs en demi-finale face au RC Cannes (3-1, 3-1), qui avait également laissé un set en route contre Istres en quarts de finale (3-0, 1-3). Dans l’autre partie du tableau, Le Cannet a été poussé au match d’appui par Venelles (1-3, 3-1, 3-0) avant de lutter pour écarter le Stade Français Paris Saint-Cloud (3-2, 0-3, 3-2), qui avait auparavant surclassé Mulhouse (3-0, 3-0). Le club azuréen sera bien au rendez-vous de la finale face à son prestigieux voisin.

Pour acheter dès aujourd'hui vos places pour les Finales, qui se dérouleront le 9 mai à la halle Georges-Carpentier (Paris 13), cliquez ici