Billetterie

Cannes et Lyon, les bonnes surprises

le 06/04/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Alors que la saison régulière de Ligue AM a rendu son verdict, il est temps de faire le bilan et de mettre en exergue les bonnes surprises de l’exercice, Cannes et Lyon, que l’on n’attendait pas à pareille fête cette saison.
 

Les larmes ont laissé place aux rires. Privée de play-offs il y a un an (une première depuis 2002-03), l’AS Cannes, bien emmenée par sa pléiade d’internationaux français (Pierre Pujol, Jonas Aguenier, Ludovic Castard et Emmanuel Ragondet), a achevé la saison régulière dans le fauteuil de leader, avec 20 victoires au compteur contre 12 la saison passée, et s’est assurée un billet européen à l’issue des play-offs, objectif fixé par le staff en début de saison.
 

A l’arrivée, la formation emmenée par Igor Kolakovic, vainqueur de ses onze premiers matches de championnat, aura atteint les 55 points, soit autant que le Paris Volley, pourtant réduit à un simple rôle de dauphin, du fait d’un moins grand nombre de victoires (20 contre 19). Beauvais, prochain adversaire des Azuréens en play-offs, et battu deux fois par les Cannois cette saison (3-1, 2-3), n’a qu’à bien se tenir.
 

Lyon, sacrée saison
 

Alors qu’il évoluait en Ligue BM il y a deux ans et qu’il a échappé de peu à la relégation la saison passée, l’Asul, dont l’objectif initial était un simple billet pour les play-offs, a marqué l'exercice régulier de son empreinte, puisque troisième à l'arrivée, avec un seul petit point de retard sur le leader et son dauphin (18 victoires, 8 défaites). Une sacrée performance pour la formation emmenée par Silvano Prandi qui avait abordé la saison timidement avec quatre défaites enregistrées lors des six premières journées.
 

Du haut de ses 37 printemps, Vladimir Nikolov aura largement contribué à la qualification de sa formation pour une Coupe d’Europe, lui le cinquième meilleur marqueur de la saison (462 points). A voir s’il parviendra à maintenir cet état de forme en play-offs face à Ajaccio. Une formation qui a plutôt bien réussi à l’Asul, ressorti vainqueur de ses deux confrontations avec les Corses cette saison (0-3, 3-0). De quoi légitimement voir plus loin que les quarts de finale.