Billetterie

Sète est sur le bon chemin

le 05/02/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Septième de Ligue AM avant d’affronter Toulouse ce week-end, Sète réalise un début de saison qui satisfait son entraîneur, Patrick Duflos. Qui rappelle que le club héraultais partait dans l’inconnu avec un effectif intégralement remanié depuis deux ans.
 

Pas évidente à suivre, la saison des Sétois. Après une entame laborieuse (1 victoire en 4 journées), l’Arago a passé la surmultipliée en alignant six victoires de suite entre le 6 novembre et le 9 décembre. Depuis, les Héraultais sont rentrés dans le rang (3 victoires-3 défaites) pour se positionner à la 7e place du classement, avec un match en retard, à la veille de la 19e journée de Ligue AM.
 

"Le bilan est pour l’instant positif, analyse Patrick Duflos, l’entraîneur sétois. On est en course pour les playoffs. D’un week-end sur l’autre, on peut passer 3e ou 8e. C’est à l’image du championnat. On se bagarre pour aller en playoffs. On est en course, et c’est ça qui nous intéresse." Vu sa position dans le classement, l’Arago pourrait être tenté de regarder vers le haut. Mais Duflos préfère rester prudent. "On a toujours envie d’aller un petit plus loin dans le classement. Si on arrive à accrocher l’Europe, ce serait fabuleux. Mais on parfait de loin en début de saison, on ne savait pas trop comment ça allait se passer. On avait une équipe assez remaniée. On a complètement changé l’équipe depuis deux ans. On n’a gardé aucun joueur. On ne sait pas trop où on va depuis deux ans. Mais on est là."

"On a un collectif qui fonctionne bien"
 

Si Sète en est là, justement, c’est grâce à un mercato réussi, avec notamment quelques bonnes pioches, comme le réceptionneur-attaquant italo-argentin Nicolas Mendez et surtout le pointu croate Ivan Raic, déniché en Grèce. "On a pris des joueurs qui n’étaient pas très connus. Parfois ça ne marche pas, parfois ça marche bien, souffle modestement Patrick Duflos, réputé pour sa capacité à bâtir des équipes difficiles à jouer. On a réussi à trouver des joueurs qui fonctionnent bien cette année. Mais on a surtout un collectif qui fonctionne bien, des joueurs qui s’imbriquent bien. On travaille bien, il y a de la qualité à l’entraînement. Et je pense que ça se retrouve en match. Raic en tire les bénéfices en étant dans les meilleurs marqueurs du championnat (4e, ndlr). Mais c’est surtout grâce au collectif."
 

C’est sur ce collectif que Sète va s’appuyer vendredi soir, sur le terrain d’une équipe de Toulouse, troisième du classement, que l’on n’attendait pas à pareille fête. "Je ne trouve pas que ce soit une surprise, rectifie Patrick Duflos. C’est une équipe qui arrive à maturité. Elle est construite depuis trois ans sur la même ossature, avec "Zago", Rossard, Clevenot et le même entraîneur (Cédric Enard, ndlr) depuis plusieurs années. Ça fonctionne bien, ça toujours été une équipe très agressive. L’année dernière, ils étaient quatrièmes, ils se sont qualifiés pour la Coupe d’Europe. Cette année, ils confirment. Mais c’est dans la logique de ce qu’ils font depuis trois ans. C’est une équipe qui peut vraiment faire quelque chose cette année. Ils ont tous les arguments pour."