Billetterie

Un de chute pour Cannes

le 13/01/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Le RC Cannes n'a pas fait le poids face au Vakifbank Istanbul (0-3), mardi, au Palais des Victoires, à l’occasion de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions.
 

Invaincues jusqu’alors en Ligue des champions, les protégées de Yan Fang ont connu leur premier couac de la saison sur la scène européenne, devant le Vakifbank Istanbul (0-3), bien emmené par Milena Rasic (15 points). Ces mêmes Turques, finalistes de la dernière édition, qui avaient éliminé les Azuréennes la saison passée en play-offs à 6, mais qui avaient subi la loi des championnes de France à la mi-décembre (1-3) à domicile.
 

Passées totalement à côté de leur première manche (11-25), les Cannoises ont offert une meilleure résistance dans le second acte, mais n’ont pu faire pencher la balance en leur faveur (22-25). Et elles sont finalement retombées dans leurs travers dans le troisième set, avec 12 seuls petits points à se mettre sous la dent.
 

«On savait qu’on n’était pas favori, on accepte cette défaite. On avait créé l’exploit là-bas, c’était extraordinaire, là on s’est ramassé», a commenté Victoria Ravva devant les caméras de Ma Chaîne Sport. Et l’emblématique joueuse du RC Cannes d’ajouter : «Elles ont fait un grand match, on savait que ça allait être dur, c’est une équipe parmi les meilleures d’Europe. Il fallait jouer à notre meilleur niveau pour les battre. On n’a pas réussi à les faire douter.»
 

Leader du groupe E avant la journée, le RC Cannes (7 points) cède son trône à son adversaire du soir (9 points). Suivent au classement Piacenza (4 points) et le Partizan Belgrade (1 points), amenés à s’affronter mercredi.
 

Pendant ce temps-là...

Trois autres clubs français étaient sur le pont dans le même temps sur la scène européenne. Seul représentant masculin en piste ce mardi, Toulouse a cédé au tie-break devant le Dynamo Moscou (25-22, 22-25, 15-25, 25-22, 16-18) au Palais des Sports André Brouat, en quarts de finale de la Coupe CEV. Au même stade de la compétition, chez les dames, Béziers n’a fait qu’une bouchée de Logrono hors ses bases (20-25, 23-25, 16-25). Enfin, Le Cannet a bataillé mais s’est incliné en trois sets sur le parquet du Pannaxiakos Naxos (20-25, 23-25, 16-25), à l’occasion des huitièmes de finale aller de la Challenge Cup.