Billetterie

Chalendar : « Il faudra être à 120% »

le 05/12/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

S’il sait la tâche compliquée face à Tours, Fabrice Chalendar, l’entraîneur adjoint de l’Asul, estime que ses joueurs sont capables de sortir leur épingle du jeu à domicile, samedi, devant le champion de France, dans le cadre de la 9e journée de Ligue AM.

 

Fabrice, d’un point de vue comptable, l’Asul réalise un début de saison plutôt intéressant, avec 13 points et une septième place au classement. A pareil stade de la compétition l’an passé, Lyon était bon dernier avec 7 points.

C’est une belle entame de championnat. Après, le contexte n’est pas le même parce que l’an dernier, à la même époque, on avait deux blessés majeurs, notre passeur, Tisher, et notre pointu, Nikolov. Cette année, il n’y a pas de blessure à part des petits bobos. On a un effectif au complet qui progresse à chaque sortie et qui cherche à être performant. On a eu un début de saison un petit peu difficile. Il nous manquait quelques matchs de préparation pour être bien sur les premiers matchs de championnat. On a été plutôt performants à domicile, un peu moins à l’extérieur, puis là on a réussi à faire deux belles performances contre Nantes (3-1) et Ajaccio (0-3), à l’extérieur. C’est vraiment intéressant.

 

Justement, qu’avez-vous pensé de la prestation de vos joueurs au Palatinu le week-end passé face aux Corses ?

On a très bien servi, on les a mis en difficulté en réception. Et derrière, on a été plutôt performant au contre. Logiquement, on a gagné ce match. Ajaccio était dans une période de doute suite à leurs deux défaites, on en profité. C’est plutôt bien car ça nous a permis de retrouver la zone des play-offs qui est notre objectif cette saison.

 

Quelles sont selon-vous les forces de ce groupe lyonnais ?
On a une équipe plutôt homogène sur le plan des individualités. On a pas mal de joueurs d’expérience, avec une moyenne d’âge assez élevée, pas mal de joueurs de trente ans qui ont joué dans différents championnats. Cette maturité nous permet de maintenir un niveau de jeu intéressant et d’être performant sur certaines rencontres.

 

Vous affrontez Tours samedi à la maison qui vient de récupérer David Konecny.

Même sans Konecny, c’est une équipe performante. Là, ils le récupèrent. On connaît David, on sait qu’il est très performant. Ils ont joué en Champions League mercredi, ils ont été plutôt corrects. On sait que ça va être un match difficile. Eux, ils ont besoin de se rassurer par des victoires. Ça va être un match compliqué mais on sait qu’à domicile, on est plutôt performant, on a nos repères. On espère prendre des points voire mieux, gagner le match.

 

Si vous reproduisez le même niveau de jeu que face à Ajaccio, le TVB a de quoi être inquiet.

Ce ne sera pas le même adversaire. Tours a une grosse qualité de service, ça n’a pas été le cas à Ajaccio. Il faudra qu’on soit bon en réception. On connaît leurs individualités. Aujourd’hui, ce sont Nicolas Hoag et David Konecny au niveau des attaquants prioritaires. Il y a aussi un très bon passeur (Nuno Pinheiro, ndlr) et des bons centraux. C’est une équipe qui sera dans les play-offs et qui jouera le titre comme tous les ans. A nous d’être performants, d’être à 120% si on veut faire une performance contre eux samedi.