Billetterie

Encore des regrets pour Tours…

le 19/11/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Tours n’y arrive pas. Défait de justesse à Maaseik il y a deux semaines, le TVB a encore cédé au tie-break, cette fois contre Pérouse (3-2), lors de la 2e journée de Ligue des champions. En ayant manqué trois balles de match…
 

Un cruel scénario qui se répète. Deux semaines après avoir été battu à Maaseik, après avoir compté deux sets d’avance, Tours s’est de nouveau incliné au tie-break, face aux Italiens de Pérouse, dans une rencontre extrêmement serrée (28-26, 25-27, 25-23, 26-28, 11-15) où les champions de France ont manqué trois balles de match. Dans ces conditions, Mauricio Paes avait du mal à en vouloir ses joueurs. "Après la claque contre Sète (0-3 samedi dernier en Ligue AM, ndlr), se réveiller et faire un match comme celui-là, c’est déjà pas mal, a expliqué l’entraîneur du TVB sur Ma Chaine Sport. On a joué juste, on a fait ce qu’il fallait pour les battre."
 

Les Tourangeaux ont en effet livré une belle bataille. Après avoir sauvé quatre balles de set, ils ont arraché la première manche (28-26), grâce à l’abattage de Kevin Klinkenberg (18 points). Puis après avoir subi le réveil des Italiens dans le deuxième acte (25-27), le TVB a repris les devants, après un bon passage d’Oleg Antonov (14 pts), et une claquette décisive de Nuno Pinheiro (25-23). Et dans le quatrième, il y a donc eu ces fameuses trois balles de match, que Mauricio Paes regrette encore. "On revenait de loin, avec de la densité et de la qualité. On avait l’étincelle dans les yeux pour conclure, explique le technicien franco-brésilien. Mais on a sans doute péché par jeunesse, par manque de lucidité. Ils ont sans doute été plus lucides, plus sereins que nous à ce moment-là. Et après, c’était dur au tie-break."
 

En l’emportant en quatre sets, Tours aurait pris les commandes de son groupe. Au lieu de cela, le TVB pointe à la dernière place. Mais les champions de France, toujours privés de leur leader, David Konecny, sont loin d’être largués. "Tout est jouable", estime Mauricio Paes, même si se profile un duel avec le redoutable Halkbank Ankara.
 

Coupe CEV (M) : Toulouse rejoint Ajaccio en huitièmes

Auteur d'un bon début de saison en Ligue AM, Toulouse a franchi sans encombre les seizièmes de finale de la Coupe CEV en dominant Liberec en trois manches (13-25, 22-25, 29-31), comme au match aller, avec 15 points de Thibault Rossard. Les Spacer's affronteront le TV Ingersoll Bühl (Allemagne) en huitièmes, tandis qu'Ajaccio, l'autre représentant français, défiera l'Arkas Izmir, où évolue un certain Kevin Tillie.