Billetterie

Lumière sur St-Cloud Paris

le 23/09/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Le tour de France des clubs de Ligue AF se poursuit avec St-Cloud Paris, désormais emmené par le technicien belge Stijn Morand, successeur de Rayna Minkova.

La saison passée
Avec un bilan de 13 victoires et 9 défaites, St-Cloud Paris a terminé 5e de la saison régulière avant de buter sur Le Cannet en quarts de finale (3-1, 2-3). « La saison passée a été excellente sur le plan sportif puisque pour la deuxième année consécutive, on a été qualifié pour une Coupe d’Europe. On a obtenu un classement correct », savoure Claude Orphelin, le président parisien. « Sur le plan plus général, financier, l’année a été plus difficile. Compte tenu de ces difficultés, j’ai décidé qu’on ne participerait pas à la Coupe d’Europe pour laquelle on était qualifié car on ne peut pas prévoir de dépenser l’argent qu’on n’a pas. Ça a été une décision difficile et désolante pour les joueurs qui avaient gagné leur place sur le terrain ».
 

Les objectifs
Quatrième en 2012-13, cinquième l’année dernière, St-Cloud Paris ambitionne une place dans le Top 4 sur le prochain exercice. « L’objectif est d’être dans les quatre premiers et de se qualifier pour une Coupe d’Europe, souffle Claude Orphelin, avant de s’attarder sur l’objectif de son club sur le long terme. « Le club est à l’intérieur d’un plan de marche qui a été arrêté pour sept ans. On est à peu près au milieu. L’objectif, en repartant de DEF, où après une année de purgatoire on a été champion (en 2011-12, ndlr), était d’être vice-champion de France au bout de six ou sept ans. Pourquoi vice-champion ? Parce que clairement dans l’état actuel des choses, je ne vois pas comment... je ne finis pas la phrase (rires) ».
 

Le recrutement
Le club de la capitale a enrôlé quatre nouvelles joueuses durant l’intersaison: la centrale et internationale belge Maud Catry, les réceptionneuses-attaquantes et internationales néerlandaises Esther Van Berkel et Flore Gravesteijn, ainsi que la passeuse internationale slovène Karmen Kocar. Ces quatre nouvelles venues évolueront au côté de Coolman, Carter, Menet-Haure, Giaoui, Coulibaly, Nolier et Zongo, déjà présentes la saison passée. Stjin Morand, successeur de Rayna Minkova et décrit par son nouveau président comme étant « un entraîneur à forte personnalité, moderne et qui prendra en charge la préparation physique des joueuses », aura donc 11 joueuses sous ses ordres.

 

La joueuse à suivre - Karmen Kocar
Elle est l’un des quatre renforts de l’intersaison. Une joueuse bien connue du Championnat de France puisqu’elle a évolué par le passé à Béziers (2006-07), Evreux (2012-13) et Quimper (2013-14), son dernier club. « Karmen est une passeuse avec un jeu original, rapide, une joueuse d’expérience  qui communique beaucoup. Elle a été sélectionnée près de 90 fois en équipe nationale slovène », précise le président du club de la capitale, qui espère beaucoup de sa nouvelle passeuse.