Billetterie

Lumière sur Istres

le 11/09/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Notre Tour de France des clubs de Ligue AF se poursuit à Istres, qui espère à nouveau se faire une place dans le top 8 à la fin de la saison régulière. Ou plutôt dans le top 7. Explications.
 

La saison passée
Si les play-offs sont un objectif pour bon nombre d’équipes de Ligue AF, toutes espèrent éviter le huitième rang à l’issue de la saison régulière, synonyme d’affrontement avec l’intouchable leader cannois en quarts de finale. L’an passé, c’est l’IOPVB qui a hérité du strapontin maudit. Au grand dam de son entraîneur Jean-Pierre Staelens. « C’est une place qu’on ne voulait pas en début de saison parce qu’on tombe tout de suite contre Cannes en play-offs », déplore l’entraîneur néerlandais, dont l’équipe n’a pas fait le poids face à l’ogre cannois (3-0, 0-3). Sans les quatre points enlevés par la DNACG, l’IOPVB, demi-finaliste de la Coupe de France (tombé contre Nantes 3-2), aurait achevé la saison à la 7e place et affronté Béziers en quarts de finale. La tâche se serait alors avérée moins compliquée que face au multiple champion de France.
 

Les objectifs
L’effectif a changé, pas les objectifs. L’IOPV espère ainsi grappiller un billet pour les play-offs la saison prochaine... mais aussi éviter la même déconvenue que la saison passée. « On va tout faire pour arriver en play-offs. Mais je ne veux surtout pas finir à la huitième place », sourit Jean-Pierre Staelens, alors que le trône de leader de la saison régulière devrait de nouveau être investi par RC Cannes, immense favori à sa propre succession. Si comme ses joueuses, il aura les yeux rivés vers le « top 7 », l’entraîneur néerlandais s’attend à une saison « encore plus difficile que la saison passée » et à une rude bataille dans la course aux play-offs.
 

Le recrutement
Il y a eu du mouvement durant l’intersaison au sein de l’effectif istréen. Huit joueuses venues des quatre coins du monde ont posé leurs valises dans les Bouches du Rhône : la Chinoise Yiting Cao (réceptionneuse-attaquante), les Néerlandaises Kristen Knip (libéro), Inge  Molendjik (passeuse) et Lynn Thijssen (centrale), les Américaines Tara Mueller (réceptionneuse-attaquante) et Lysa Henning (pointue), la Belge Cecile De Wilde (libéro) et la Française Sylvana Dascalu (centrale). La capitaine Ivana Vasin (passeuse), Julieta Lazcano (centrale), Odette Ndoye (réceptionneuse-attaquante) et Alexia Joffrin (réceptionneuse-attaquante), elles, ont prolongé le plaisir sous la houlette de Jean-Pierre Staelens.
 

La joueuse à suivre : Ivana Vasin
Arrivée à Istres à l’été 2004, Ivana Vasin, à 32 ans, s’apprête à honorer sa dixième saison sous le maillot de l’IOPVB, pour le plus grand bonheur de Jean-Pierre Staelens. « C’est une joueuse importante sur le terrain et à côté du terrain, reconnaît l’entraîneur néerlandais. Elle connaît le chemin et a une certaine maturité dont les jeunes talents ont vraiment besoin. C’est un vrai cadeau pour la deuxième passeuse (Inge Molendjik, ndlr) d’avoir une joueuse d’un tel niveau et d’une telle expérience à ses côtés ».