Billetterie

Lumière sur Venelles

le 09/09/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Notre Tour de France des clubs de Ligue AF se poursuit à Venelles. Sous la houlette de Félix André, son nouvel entraîneur, le PAVVB espère à nouveau intégrer le Top 8 synonyme de play-offs. Mais il espère aussi bien figurer en Coupe de France.
 

La saison passée
Septième de la saison régulière, Venelles a buté sur Béziers en play-offs (1-3, 1-3) et a donc manqué le train pour les demi-finales. Au grand dam de Thierry Hippolyte. « C’est presque décevant que ça s’arrête comme ça parce qu’on a fait de belles choses. Ce sont les matches de haut niveau, ça ne se joue pas à grand-chose. Béziers a fini deuxième de la saison régulière. Il y a de la déception parce qu’on avait envie que ça continue », confiait l’entraîneur du PAVVB à chaud. Et comme à l'accoutumée, la Coupe de France n’aura pas souri aux Venelloises, évincées dès les 8e de finale par Albi (3-0).
 

Les objectifs
L’entraîneur italien qui devait initialement prendre les rênes de Venelles durant l’été et succéder à Thierry Hippolyte s’étant désisté sur le tard, Félix André, ancien adjoint de Badis Oukarache au Hainaut, et qui devait initialement seconder le technicien italien, a pris du galon. Joint par téléphone, le nouvel entraîneur du PAVVB a dévoilé les ambitions de Venelles pour ce nouvel exercice. « On veut faire aussi bien que l’année dernière et donc décrocher au minimum une qualification pour les play-offs ». Mais le championnat ne sera pas la seule préoccupation du coach venellois : « Le club n’a jamais passé de tour de Coupe de France donc ça va devenir un réel objectif, clairement ».
 

Le recrutement
Au niveau de l'effectif, cinq joueuses de la saion passée ont été conservées (Marie-Sara Sicard, Tamara Matos Hoffman, Anja Zdovc, Laura Ong et Camille Crousillat) et cinq sont arrivées: Mallory Steux (passeuse), Sona Mikyskova (réceptionneuse-attaquante), Lydia Oulmou (centrale), Katerina Kociova (réceptionneuse-attaquante) et Sara Hutinski (centrale). « Je n’ai pas œuvré sur tous les postes mais le club a fait les bons choix. Le recrutement du club a été intelligent. Il y a un équilibre qui a été trouvé. Je suis très content de l’effectif », savoure Félix André. Au rayon des départs, Sarah Schermerhorn, Keylla Fabrino Santos, Clarisse Peixoto, Melisa Callo et Katia Oliveira ont quitté le navire.

 

La joueuse à suivre : Mallory Steux
Elle est la « bonne pioche » du mercato estival venellois, des propres dires de son nouvel entraîneur. Après deux saisons passées au Cannet, Mallory Steux a choisi de donner un virage à sa carrière professionnelle et de rejoindre les rangs du PAVVB. « C’est la passeuse de l’équipe de France. Elle sort de deux belles saisons au Cannet. Ça va être une joueuse très importante de l’effectif. Je compte énormément sur elle », souffle Félix André. « Elle a toujours apprécié l'accueil qui lui a été réservé ici, surenchérit son président, Bernard Soulas, sur le site officiel du club. Cela faisait longtemps qu'on avait pour idée de la faire venir mais ça n'avait jamais pu se faire. Aujourd'hui, ça se concrétise et on est très heureux d'accueillir Mallory ».