Billetterie

Samica : « Regarder devant et derrière »

le 26/02/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

L’AS Cannes est attendue à Grenon, vendredi, afin d’y défier le TVB en ouverture de la 21e journée de Ligue AM. « On va à Tours pour prendre des points », lâche Guillaume Samica.
 

Guillaume, comment analysez-vous cette belle victoire en trois sets face au Paris Volley ?
On est un peu dans la continuité de ce que l’on est capable de produire à domicile. On joue bien à la maison. On a été très constant tout le match au service-bloc-défense. C’est vraiment notre secteur défensif qui a pesé sur Paris. On a réussi à mettre les ballons au sol sur contre-attaque, à faire la différence.
 

Cannes se veut intraitable à la maison ces derniers temps.
Même en début de saison, on avait réussi à gagner contre Tours et Ajaccio à la maison. Maintenant il faut qu’on aille chercher des points à l’extérieur. On sait que chaque match est important, on a besoin d’engranger des points.
 

Il ne sera pourtant pas facile de ramener un résultat de Tours.
Chaque match est l’occasion de prendre des points, on va à Tours pour chercher des points. Le classement est tellement serré qu’on ne peut pas se permettre de passer au travers un week-end sur deux. Si on est capable de bien jouer, de jouer comme on sait le faire, on peut mettre en difficulté toutes les équipes. Ce qui nous importe le plus, c’est notre jeu à nous, pas celui de l’adversaire.
 

Vous parliez de classement serré… La course au top 8 s’annonce acharnée jusqu’au bout.
C’est assez incroyable, tout le monde gagne contre tout le monde. On s’est dit que cette victoire face à Paris allait nous mettre très bien dans la course aux play-offs, mais les résultats des autres équipes ont fait que ce week-end a été un week-end normal parce que les équipes devant nous et derrière nous ont aussi scoré, on se retrouve un peu comme il y a dix jours.
 

Et la zone rouge n’est qu’à six points.
Il faut regarder devant au classement, mais aussi regarder derrière parce que le premier non-relégable n’est pas loin. C’est un championnat où tout peut se passer.