Billetterie

Montpellier et Béziers à la bataille

le 10/02/2020
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueur de Tours en cinq sets, Montpellier reste à la lutte avec Rennes et Tours pour accrocher l’une des deux premières places de la saison régulière de Ligue AM. En Ligue AF, Béziers s’impose à Nantes et ne lâche pas l’affaire non plus. Enfin, Saint-Nazaire revient à un point de la tête en Ligue BM.

 

LAM (20e journée)

C’était le match vedette de cette 20e journée, et il a emmené le public héraultais jusqu’au bout de la nuit. Devant plus de 2 100 personnes, durant près de 2h30 de jeu, Montpelliérains et Tourangeaux se sont livré une grande bataille, où chacun a eu son momentum. A l’arrivée, si Montpellier a mieux géré les emballages finaux, notamment dans le deuxième set et le tie-break, avec un Nicolas Mendez très efficace (17 points à 62%), au relais du canonnier de service, Ryan Sclater (26 points). Tours, vaincu (3-2), regrettera sans doute de ne pas s’être mis en position de l’emporter notamment dans le deuxième set. A l’arrivée, Montpellier ne lâche donc pas la rampe, mais ça continue d’aller vite devant puisque Rennes est allé s’imposer sans heurt à Paris (0-3). Plus stable en réception, plus incisif au service (8 aces), Rennes garde le cap. Derrière, Chaumont lâche un point à la maison face à Poitiers (3-2), malgré le match réussi de sa pépite cubaine de 19 ans, Marlon Yant (22 points à 61%). Nantes Rezé aussi en abandonne un au profit de Nice (3-2), mais les Nantais, avec 30 points de Peter Michalovic, auront au moins su renverser le cours d’un match où ils furent menés 0-2 ! Tombé à la maison en début de semaine, Toulouse s’est bien repris à Narbonne (1-3), avec 14 contres au total et un trio Faure-Derouillon-Madsen à 15 points par tête. Sète a enchaîné un deuxième succès consécutif à domicile face à Tourcoing (3-1), qui lui, à l’inverse, cumule un troisième échec consécutif. Avec un Vasyl Tupchii dans les bons clous (24 points à 57%), l’Arago s’extirpe du fond et vient titiller le Top 8 désormais. Tout comme Cannes, vainqueur d’Ajaccio vendredi (3-2), dans les pas d’un tandem Aciobanitei-Russel irrésistible (28 points chacun).

 

LAF (20e journée)

On savait que Nantes avait un sérieux client à la maison ce week-end, avec la venue de Béziers. Et au final, l’Ange est passé et Nantes s’est fait détrousser (2-3), au terme d’une rencontre haletante. Entre deux équipes aux grosses variétés offensives (cinq joueuses à douze points et plus de part et d’autre), c’est donc Béziers qui a eu le dernier mot. Un succès moteur incontestablement pour des Angels, qui en sont désormais à cinq de suite et à deux points seulement de leur victime du soir au classement. La chute fait en tout cas les affaires du leader Mulhouse, vainqueur sans frayeur de Paris Saint-Cloud (3-0), sous les assauts d’Héléna Cazaute (19 points à 72%), et de Cannes, tombeur de Chamalières (3-1), grâce à un match vibrionnant de sa Colombienne Amanda Coneo (26 points). L’autre belle opération aussi est pour Le Cannet qui maintient Vandoeuvre Nancy à distance du Top 5, après sa victoire nette sur les Lorraines (3-0) au terme d’un match très propre, à dix fautes directes seulement ! Pour le Pays d’Aix Venelles, en revanche, ça ne s’arrange pas. Avec un sixième revers consécutif, face à un concurrent direct au Top 8, Saint-Raphaël (1-3), les Provençales décrochent un peu plus. D’autant qu’ailleurs, on en profite. Outre les Varoises, les Nordistes de Marcq-en-Baroeul sautent sur la huitième place après leur victoire sur Terville Florange (3-0). Enfin, Mougins renoue avec le succès chez France Avenir 2024 (0-3), ce qui ne lui était plus arrivé depuis… la 1re journée de championnat face à France Avenir 2024 !

 

LBM (13e journée)

Les rangs se resserrent encore un peu plus autour du trio de tête de LBM. Ce week-end, Cambrai et Nancy ont laissé une plume au sol. A domicile, le leader cambrésien a dû batailler plus de 2h pour dominer Fréjus (3-2), malgré 17 contres cumulés et un Szymon Romac à 23 points. Même haute lutte pour Nancy à Mende, vainqueur dans la douleur (2-3) et porté toujours par le bras incroyable de Hugo De Leon (27 points dont 7 aces). Résultat, Saint-Nazaire en profite hardiment, après son succès plein sur Martigues (3-0), et revient à un petit point de la tête du classement. Derrière en revanche, on décroche un peu. Saint-Quentin, tombé au Plessis Robinson (3-1), sous les assauts millimétrés de Martin Jambon (31 points à 65%), est maintenant à cinq points du podium.  Enfin, Saint Jean d’Illac n’a pas su confirmer son succès en Hauts-de-France le week-end passé et s’incline à domicile face à la jeune troupe de France Avenir 2024 (2-3), emmenée par un Antoine Pothron bien inspiré (20 points à 61%).