Billetterie

La nouvelle histoire des Centurions

le 17/01/2020
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Samedi soir, Narbonne essuiera les plâtres de sa nouvelle Arena lors du derby face à Montpellier. L’occasion pour le président Jérémie Ribourel et ses joueurs d’attirer un nouveau public avec un show XXL, pour le premier match télévisé sur Sport en France.

 

- Jérémie Ribourel, quel bilan tirez-vous de cette première partie de saison ?

L’équipe a fait une super préparation avec beaucoup de matchs amicaux. L’entame de championnat a été belle avec deux grosses performances à domicile contre Ajaccio et surtout un succès de prestige à Tours. La suite a été plus compliquée puisque très vite nous avons perdu, un, deux, trois, puis quatre joueurs majeurs. Nous avons alors enchaîné une série de huit défaites de suite, malgré de belles prestations notamment contre Rennes. En récupérant les blessés – hormis James Shaw – les résultats sont revenus avec trois succès de suite en fin d’année. La défaite à Ajaccio pour la reprise est donc forcément un coup d’arrêt avec une vraie contre performance de notre part. Maintenant, certes nous sommes 12e, mais il ne faut pas non plus voir Narbonne plus beau qu’il ne l’est. Je rappelle que nous avons un budget de bas de tableau. Le maintien est l’objectif premier. Il n’y a pour le moment pas d’exigence pour aller chercher une place dans le Top 8. Si on peut, c’est très bien. Sinon, tant pis.

 

- Samedi, vous allez disputer votre premier match dans votre nouvelle Arena. Quel sentiment vous habite ?

D’abord, j’éprouve une grande fierté que la mairie ait pu construire une salle pour le volley-ball. Cela montre la confiance envers le club. La municipalité nous a totalement inclus dans la construction de l’Arena afin que celle-ci soit notamment aux normes pour accueillir des matchs internationaux. La capacité d’accueil en configuration match est de 3 500 personnes et la salle dispose de toutes les installations nécessaires pour que nous puissions nous épanouir pleinement. Je tiens aussi à saluer Bec Construction, qui a pu réaliser les travaux en moins de dix-huit mois. Nous avons un magnifique écrin. À nous d’être au niveau.

 

- Comment se présente l’affiche de ce week-end face à Montpellier ?

Très bien, puisque la rencontre aura lieu à guichet fermé avec 3 000 places vendues. Nous ne voulions pas aller plus haut pour cette première. Et je tiens bien à préciser qu’elles sont vendues ! Il n’y a pas eu la moindre invitation. Ce n’est pas ma politique pour faire venir du monde. En revanche, nous avons proposé des prix attractifs allant de 6€ à 11€. Et tous nos VIP ont répondu présents et seront également là pour cette première. Le tout devant les caméras de Sport en France.

 

- Pour l’occasion, quelles seront les animations autour de la rencontre ?

Nous organisons un concert avec le groupe Eko Eko, qui vient de signer chez Sony Music. Ce sont des jeunes qui sont totalement dans la cible que l’on vise. Le concert débutera à 18h, soit deux heures avant le coup d’envoi. C’est rare dans notre sport de faire venir le public si tôt. Il y aura aussi un groupe de cheerleaders, une mascotte refaite à neuf avec un danseur à l’intérieur, une kisscam, un DJ, et le speaker habituel de Montpellier sur le basket et le hand.

 

- Le plus dur sera donc d’être prêt le jour J après un spectacle dans cette même salle la veille.

Absolument, puisque le vendredi soir, Jeff Panacloc se produit à l’Arena. Sa production devra démonter la scène à vitesse grand V et à partir de 2h du matin, mon équipe prendra le relais en posant le parquet, installant la lumière, les vidéos… afin que tout soit prêt à 10h, créneau horaire donné à Montpellier pour s’entraîner et prendre ses repères. Cette rencontre nécessite une énorme logistique. Je vais être entouré de 160 personnes entre la sécurité, les hôtesses, etc… D’ailleurs, si j’avais eu ce chiffre avant, je ne vous cache pas que j’aurais sûrement pris peur. Nous avons une vraie pression car tout est nouveau pour nous. Mais tout est fait pour que ce soit une grande fête.


Cliquez ICIpour découvrir la bande annonce du match !



Comment suivre la rencontre ?

Sur Sport en France
Orange : Canal 174
Bouygues : Canal 192
SFR/Numericable : Canal 129
Free : Canal 190
Et aussi sur GoTV, Molotov TV, et sur 
www.sportenfrance.com

Sur LNV TV
Les abonnés à 
LNV TV pourront non seulement suivre le match Narbonne - Montpellier,
mais également l'ensemble des matchs de LAF, LAM et LBM. 


Sur vià Occitanie
La chaîne locale retransmettra elle aussi la rencontre.
Plus d'informations 
ICI