Billetterie

Saint-Nazaire prend les commandes

le 25/11/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Rennes, leader de Ligue AM, a tenu son rang et s’est imposé en Corse ce week-end, tandis que Tours a largement dominé le « Clasico » à domicile face à Paris. En Ligue AF, dans une journée à trois matchs reportés, Mulhouse a prolongé son invincibilité à Paris St-Cloud. En Ligue BM, Saint-Nazaire a pris seul les commandes, après sa victoire sur Saint-Quentin.

 

LAM (9e journée)

Rennes tient la cadence et, comme l’an passé, se pose en phare de la phase aller. Ce week-end, c’est à Ajaccio que les hommes de Nikola Matijasevic se sont imposés (1-3), dans le sillage notamment d’un Kamil Baranek toujours vert (20 points). Mais Montpellier et Tourcoing ne lâchent pas l’affaire. Passé le faux départ (deux défaites d’entrée), les Héraultais sont irrésistibles depuis sept rencontres et c’est Cannes cette fois qui a payé la note (3-0), assommé par un Ryan Sclater précis (20 points à 69% en attaque). Tourcoing suit le mouvement également, même s’il a dû s’arracher pour dompter l’Arago Sète (3-2). Mais les Nordistes avaient ce week-end du beau monde en soutien de Ronald Jimenez, avec les prestations brillantes de Miran Kujundzic (24 points à 62%) et du central cubain débarqué à la dernière minute début septembre, David Fiel (8 contres). Il faut au moins cela pour le trio de tête car derrière, Tours déboule ! Après un match plein à Sète en début de semaine, le TVB a ventilé proprement le Paris Volley (3-0). Diminué, certes, par l’absence de son duo brésilien, Tiago Gatiboni et Kadu Barreto, Paris a surtout été mangé par la qualité de jeu et l’agressivité tourangelle. Un champion en titre parfaitement en ordre de marche désormais, qui ne laisse même plus tomber un set à domicile et qui se place en lisière du podium. Toulouse n’est pas loin non plus, après un joli succès sur Nantes Rezé (3-1), avec un Nicolas Burel (7 contres) parfait en vigie et complémentaire de Théo Faure (21 points). Poitiers, pour sa part, a décroché un succès précieux face à Chaumont (3-1), avec une belle fiche de son pointu brésilien, Neves Atu (25 points). En revanche, pour Narbonne, la chute continue avec un septième revers consécutif, à domicile face à Nice (0-3). Des Aiglons portés par le match énorme de Jolan Cox (29 points à 67%).

 

LAF (9e journée)

Ce fut un drôle de week-end en LAF, avec une 9e journée amputée de trois rencontres, en raison des fortes précipitations et des conditions météorologiques très délicates dans le Var et les Alpes Maritimes. Les rencontres Le Cannet – Chamalières, Mougins – Vandoeuvre Nancy et Saint-Raphaël – Pays d’Aix Venelles ont ainsi été reportées. De son côté, en revanche, Mulhouse a poursuivi son chemin, s’imposant comme un grand à Paris St-Cloud (0-3), en à peine plus d’une heure, avec neuf contres et sept aces pour plier l’affaire. Derrière, désormais, on est loin. Dans le choc de la soirée, Béziers est en effet tombé à la maison pour la première fois de la saison, face à Nantes (2-3) et marque un peu le pas ces temps-ci, avec trois revers sur ses quatre derniers matchs. Pour le VBN, propulsé par une Lucille Gicquel tous azimuts (22 points dont 4 contres), c’est une cinquième victoire de rang et une place de dauphin. Pour France Avenir 2024, toujours pas de victoire après une défaite sèche devant Marcq-en-Baroeul (0-3). Enfin Cannes s’est imposé paisiblement à Terville Florange (0-3). Un quatrième succès de suite qui positionne le RC Cannes sur le podium de la LAF.

 

LBM (6e journée)

Dans le duel au sommet de la LBM, Saint-Nazaire a régné sur son sol. Vainqueurs de Saint-Quentin (3-0), emmenés par un réceptionneur français, Malick Frederic, particulièrement inspiré (20 points dont 3 contres), les Nazairiens prennent seuls les commandes de la division. Derrière, Nancy et Cambrai s’accrochent. A Martigues, les Lorrains ont frappé un grand coup en l’emportant sans faute (0-3), même si le gain du deuxième set (29-31) a sans doute décidé du sort de ce match, marqué par une qualité offensive et défensive remarquables côté nancéien (63% en attaque et 11 contres au total). Les Cambrésiens, eux, ont dominé avec maîtrise Saint Jean d’Illac (3-0). Le réceptionneur-attaquant français, Paul Villard (16 points à 71%), a largement contribué au succès des siens. France Avenir 2024 a grappillé son premier point de la saison au Plessis Robinson (3-2), avec un nouveau joli match d'Ibrahim Lawani (24 points). Enfin, Mende a fait reculer un peu plus Fréjus (3-0). Des Varois qui n’ont pas pris le moindre point lors des quatre dernières journées de championnat !