Billetterie

En rythme et en cadence

le 07/11/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Après les quarts de finale de la Coupe de France en début de semaine, la LAM enchaîne avec des matchs au dénouement incertain. En LAF, Mulhouse, en déplacement à Mougins, veut continuer d’épater la galerie, tandis qu’on propose au menu un grand classique Le Cannet – Cannes. Enfin, en LBM, Saint-Nazaire, face à Fréjus, et Martigues, à Mende, viseront le quatre à la suite.

 

LAM (6e journée)

C’est sans doute le temps qui veut cela : en ce moment, les matchs, comme les feuilles orangées, se ramassent à la pelle. Pour les clubs engagés sur le front de la Coupe de France mardi soir dernier, les maillots sont à peine secs qu’il faut déjà les renfiler ! Et pour certains, la semaine ne tient pas lieu de promenade. Ainsi, Tours, qui, après Chaumont en Coupe de France avant-hier, file à Rennes, autre pointure de Ligue AM samedi ! Un autre très sérieux test pour un TVB qui va nettement mieux et vient d’enchaîner quatre succès (deux en championnat et deux en Coupe) sans concéder le moindre set. Sète, justement, leader de LAM, reçoit un autre membre du dernier carré de la Coupe de France, en l’occurrence Paris, qui traîne à l’avant-dernière place en championnat, mais dont tout le monde attend qu’il se redresse vraiment. Poitiers aussi est dans le délicat, sans son coach titulaire, Brice Donat, et quelques joueurs portés pâles. Mais les Poitevins sont vaillants et reçoivent les Toulousains, dans un duel de qualifiés pour les demi-finales de la Coupe de France. Chef en second de la LAM, Tourcoing se rend à Narbonne, où les Centurions marquent un peu le pas après un excellent démarrage et restent sur trois revers consécutifs en championnat. Sorti de la Coupe cette semaine, Nantes Rezé veut effacer la déception à la maison face à Montpellier. Le hic, c’est que les Héraultais sont dans les mêmes dispositions. Sur son île, Ajaccio tentera de s’imposer pour recoller au premier peloton. Mais l’adversaire du samedi soir n’est pas une pièce tendre, puisqu’il s’agit de Cannes, qui vient tout juste de céder son trône de leader. Enfin Nice, qui n’a plus gagné depuis l’ouverture du championnat, accueille le CVB 52 qui n’a pas encore gagné à l’extérieur cette saison.

 

LAF (7e journée)

Ce week-end, l’épouvantail alsacien est de passage à Mougins. L’ASPTT Mulhouse, leader invaincu et qui n’a lâché que… deux sets, toutes compétitions confondues, depuis le début de la saison, impressionne forcément. Pour les filles de Marie Tari, il s’agira donc de viser l’exploit. Pour Béziers, en revanche, il faudra retrouver le bon chemin face à Vandoeuvre Nancy, après la défaite au tie-break à Marcq-en-Baoeul le week-end dernier. D’autant plus salutaire, avant le choc des chocs à Mulhouse la semaine prochaine, en quart de finale de Coupe de France ! Le Cannet, lui, est sur la bonne vague, porté par les flots de cinq victoires de rang, avant de recevoir l’illustre voisin, le RC Cannes, dont il veut désormais quitter l’ombre. A l’affût derrière le trio de tête, Nantes se rend à Paris St-Cloud, où les Mariannes n’ont pas encore remporté le moindre set à domicile en LAF cette saison ! Le promu, Terville Florange, reçoit le Pays d’Aix Venelles, requinqué après deux succès consécutifs. Chamalières se rend sur les terres de pousse de France Avenir 2024. Enfin, Saint-Raphaël, pas encore à plein régime, devra être vigilant face à Marcq-en-Baroeul, qui déboule dans le Var avec trois succès de rang, série en cours.

 

LBM (4e journée)

Saint-Nazaire n’a pas l’intention de stopper la belle série. Leaders invaincus, les Nazairiens reçoivent demain Fréjus, lourdement défait à la maison par Le Plessis Robinson le week-end dernier. L’autre « indestructible » du moment, Martigues, est en voyage à Mende ce samedi. Saint-Quentin vise la passe de trois succès consécutifs à Saint Jean d’Illac, sur les terres d’une formation girondine qui n’a toujours pas gagné cette saison. Cambrai, lui, a débloqué le compteur la semaine passée et veut maintenant enchaîner, avec la réception de France Avenir 2024. Enfin, on promet un joli duel en Hauts-de-Seine entre Le Plessis Robinson et Nancy, deux équipes à l’affût et ambitieuses.