Billetterie

Le Cannet tombe d'entrée

le 07/10/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

En déplacement risqué à Béziers, Le Cannet a chuté d’entrée dans l’Hérault, tandis que les autres grosses écuries de LAF, telles Cannes, Mulhouse et Nantes n’ont pas connu grande difficulté pour s’imposer à la maison. 

 

Décidément, les saisons se suivent et se ressemblent pour Le Cannet. Du moins leur entame. Tombées de manière inattendue dès l’ouverture de la saison 2018-2019, à domicile, devant Chamalières, les Cannetanes ont à nouveau manqué la première marche. La mission paraissait périlleuse, en déplacement à Béziers où il n’est jamais simple d’y régner. Et elle le fut pour les filles du nouveau coach Lorenzo Micelli, fracassées par un tandem brûlant, Malina Terrell et Dayana Segovia, auteures à elles deux de 47 points à 58% de réussite en attaque (3-1) ! Pour Le Cannet, le réveil est rude et il faudra impérativement redresser le tir dès demain soir face au promu Terville Florange, sous peine de crispation.

 

Car, pour les autres cadors, ce furent des débuts en fanfare. Le champion Cannes a certes laissé un set au Pays d’Aix Venelles (3-1), mais il a maîtrisé l’affaire et Nadiia Kodola (18 pts) a joliment signé son retour à «la maison». Pour Venelles, le début de saison s’annonce coton puisqu’il reçoit dans la foulée le finaliste 2019, Nantes ! Un VBN qui a croqué ce week-end les Mosellanes de Terville Florange en trois bouchées (3-0), avec des débuts pros remarqués pour Amandha Sylves, (10 pts dont 2 contres), qui avait cependant déjà quelques repères après une saison LAF sous drapeau France Avenir 2024. Mulhouse, lui, a littéralement ravagé Chamalières (3-0) en cinquante-six minutes ! Devant à l’attaque du money-time du premier set, Paris Saint-Cloud a dû céder la manche face à Saint-Raphaël et ne s’en est pas remis (0-3), dominé outrageusement au filet notamment (15 contres à 2). Face à France Avenir 2024, Mougins n’a pas manqué l’occasion de bien démarrer sa saison (3-0), en rendant la tâche offensive délicate à la jeunesse française (29% de réussite en attaque). Et l’on se plaît déjà à envisager le duel d’invaincues entre voisines demain soir à Cannes, qui recevra justement la troupe de Marie Tari.

 

Dans le Var aussi, on aura droit à un duel de vainqueurs, puisque Saint-Raphaël attend Béziers dans un joli match de challenger. Vandoeuvre Nancy en a tancé un de challenger samedi dernier justement, faisant la peau en trois sets (3-0) à Marcq-en-Barœul, demi-finaliste de LAF au printemps dernier. Un lancement parfait pour les Lorraines qui passent ce soir par l’Auvergne et Chamalières, tandis que les Nordistes accueillent Mulhouse dans un remake du quart de finale de la saison passée. Enfin, France Avenir 2024 reçoit Paris Saint-Cloud en se souvenant que l’an passé, le centre de formation fédéral n’avait remporté qu’un seul match (face à Chamalières). Et c’était justement lors de la deuxième journée…