Billetterie

Sursaut de Poitiers, sprint de Venelles

le 18/03/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueurs à Toulouse, les Poitevins mettent fin à six revers de suite et restent en course pour les Play-Offs. En LAF, Le Cannet met Nantes à quatre points du podium tandis que les ReBelles de Venelles poursuivent leur formidable remontée. En LBM, Cambrai a assuré la deuxième place.

 

LAM (22e journée)

Les choses se décantent sérieusement désormais. Et la fin de la saison régulière LAM 2018-2019 prend des contours de plus en plus précis. Excepté Chaumont, exempté de labeur ce week-end, les cinq premiers du classement l’ont en effet emporté, avec maîtrise et autorité, n’abandonnant même qu’un seul set en tout et pour tout sur les cinq matchs référencés ! En déplacement, à Tourcoing, qui avait pourtant relevé le pavillon ces dernières semaines, Tours a poursuivi sur un rythme effréné, accrochant un seizième succès consécutif en championnat (0-3), en se passant pourtant de son pointu, Hermans Egleskalns, Maxime Capet tenant le poste. Solide en réception, emmené par un Gazmend Husaj efficace (14 points à 57%), le TVB a fait le métier. Tout comme Montpellier, vainqueur à Narbonne sur le même score (0-3) et qui enquille une quatrième victoire de rang, grâce notamment à une omniprésence au contre (15 contres à 5) ! Rennes s’agrippe à la troisième place après son succès sur l’AS Cannes (3-1) et le match colossal de Bram Van Den Dries (29 points à 61%). Ajaccio suit de près et cumule sept victoires de suite en alignant proprement l’Arago Sète (3-0), avec un Ludovic Castard encore plein de verve à 36 ans (13 points à 58%). Nice fait également une sacrée belle opération en domptant un poursuivant direct, Nantes Rezé (3-0), dans les pas d’un Gojko Cuk impliqué (9 points dont 6 contres). Derrière, si on reste à distance désormais, Poitiers revient enfin à la vie ! Plombé par six défaites de rang, le SPVB glissait dangereusement et les trois points récoltés à Toulouse (0-3), bien amenés notamment par le central hollandais, Thomas Koelewijn (10 points dont 4 contres), sont cruciaux dans la bagarre pour les Play-Offs.

 

LAF (20e journée)

C’est à croire que Tours et Mulhouse se sont lancés un petit défi. A l’instar du TVB, l’ASPTT enchaîne, tel un bel horloger, une seizième victoire consécutive. Cette fois, c’est la jeunesse de France Avenir 2024 qui a pris l’eau en à peine plus d’une heure (3-0), laminée notamment par la défense en titane des Mulhousiennes, présente sur tous les ballons ! En l’emportant face à Béziers (3-1), dans la foulée de sa centrale ardente, Myriam Kloster (14 points dont 7 contres), le RC Cannes entretient encore faiblement l’illusion. Derrière en revanche, les choses ont sacrément bougé. En recevant Le Cannet, Nantes avait l’occasion de sauter son adversaire du soir. Au lieu de cela, les Cannetanes ont mis au pas le VBN, pourtant propulsé par sept succès de rang (0-3) ! Une riche opération pour les filles d’Avital Selinger, en harmonie collective (5 joueuses à 10 points et plus et 14 contres au total), qui renvoient les Nantaises à quatre longueurs du podium désormais. L’autre enseignement, c’est la forme époustouflante des ReBelles, qui compilent désormais neuf succès en dix matchs de LAF en 2019 ! Cette fois, c’est Saint-Raphaël, privé de Dominika Drobnakova, qui est passé au laminoir (3-1), subissant notamment les assauts d’Eli Uattara (20 points). Dans un match à gros enjeu pour les derniers strapontins aux Play-Offs, Paris St-Cloud a fait le minimum en prenant deux points devant Mougins (3-2), avec notamment la partie magnifique de Taylor Simson-Cook (29 points dont 6 contres). Vandoeuvre Nancy, en revanche, cède du terrain dangereusement. Battues pour la troisième fois de suite, à Marcq-en-Barœul (3-1), les Lorraines quittent le Top 8, tandis que les Nordistes, encore portées par la meilleure scoreuse du championnat, Laetitia Moma Bassoko (22 points), n’en sont plus si loin. Enfin, Quimper a pris un gros coup sur la tête. Battu à la maison par Chamalières (1-3), dans une rencontre décisive, le club breton navigue désormais à cinq points du maintien.

 

LBM (21e journée)

Tranquille à Saint-Quentin (0-3), le Paris Volley a vu Martigues craquer sur l’avant-dernier obstacle. Encore en lutte pour arracher la deuxième place, les Martégaux ont chuté à la maison face à Saint Jean d’Illac (1-3) et son capitaine fracasse Hugo Moulinier (14 points, dont 3 aces et 2 contres). Un cinquième succès de suite pour les Girondins qui leur offre un dernier match superbe à jouer la semaine prochaine face à Saint-Nazaire avec la quatrième place en jeu ! La défaite de Martigues permet en tout cas à Cambrai d’assurer pour de bon la deuxième place, grâce à une victoire sans peur sur France Avenir 2024 (3-0). Dans la bataille à la quatrième place, le Plessis Robinson se pose là aussi, après son net succès sur Mende (3-0) et une remarquable qualité de service (9 aces). Fréjus, en revanche, laisse des plumes après une troisième défaite consécutive, cette fois à Saint-Nazaire (3-1), où Lionel Coloras (21 points) a livré un joli duel à Mihailo Pajic (26 points). Enfin, dans la bagarre à la huitième place, Nancy a manqué l’occasion de prendre la pole avant la dernière journée, battu à domicile par Avignon (2-3) et un excellent Gauthier Bonnefoy (16 points dont 4 contres).