Billetterie

A Nantes, c’est soirée de gala

le 30/11/2018
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Invaincu depuis six rencontres, Nantes Rezé reçoit le champion en titre, Tours, à Mangin Beaulieu, dans un choc qui promet. En LAF, le trio de tête joue à domicile, tandis que les deux premiers de la LBM se croisent samedi soir en terre martégale !

 

LAM (9e journée)

Bien sûr, le NMRV prône le calme et la lucidité. Mais recevoir samedi le champion de France en titre, Tours, en deuxième position du championnat et bien campé sur six succès d’affilée, ça vaut bien un grand enthousiasme et quelques emportements. En tout cas, Nantes Rezé a prévu une jolie fête pour l’occasion. Délocalisé à Mangin Beaulieu, avec animations tous azimuts, ce match est un sommet qui promet ! Rennes suivra cela d’un œil, tandis que le leader breton se rend dès ce soir à Narbonne, chez des Audois qui n’ont toujours pas gagné à la maison. Tourcoing ne flambe guère plus également à domicile (un seul succès), avant d’accueillir ce samedi Poitiers, qui lui n’a pas encore perdu en déplacement ! Pour Ajaccio, intraitable au U Palatinu, l’affaire semble à portée avec la réception d’une équipe cannoise qui peine sensiblement depuis le début de la saison. Avec un deuxième match dans ses murs consécutif, Toulouse peut saisir l’opportunité de bien se caler en première partie de classement. D’autant que l’adversaire du vendredi soir, Sète, n’a pas pris un seul set en quatre voyages depuis le début de l’exercice ! Enfin, après sa déconvenue du week-end passé à domicile face à Nantes Rezé, Chaumont tentera de rebondir à Nice.

 

LAF (7e journée)

La bande des trois joue à domicile ce week-end ! Le Cannet, Cannes et Mulhouse qui mènent la danse en LAF, reçoivent des adversaires, a priori, à leur portée. Pour le leader cannetan, c’est Vandoeuvre Nancy qui s’y colle ce soir, dans un enchaînement pas simple pour le club lorrain, qui a déjà croisé l’ASPTT la semaine passée ! Pour le RC Cannes, ultime forte tête à ne pas encore être tombée cette saison, c’est le promu venu du Nord, Marcq-en-Baroeul, qui descend sur la Côte. Un joli défi pour les filles de Thibaut Gosselin, qui restent tout de même sur deux succès consécutifs. Enfin, Mulhouse accueille Béziers, qui ne s’est pas encore imposé en terre étrangère. En embuscade, après un début de saison réussi, la jeune équipe parisienne passera, elle, un joli test face à un autre outsider déclaré, Nantes, alors que les deux équipes restent sur deux victoires de rang. Pour Venelles, ce n’est pas vraiment la même musique. Les Provençales ne comptent pour l’instant qu’un seul succès, avant de croiser Chamalières, dans les mêmes draps, pour un rendez-vous déjà primordial pour l’un comme pour l’autre. Quimper en est au même stade aussi, avant la venue de Saint-Raphaël. Un champion de France 2016 aux performances inconstantes et qui n’a pas grappillé le moindre set lors de ses deux dernières rencontres. Enfin, France Avenir 2024 visera un deuxième succès face à Mougins.

 

LBM (8e journée)

Cette fois, la surprise est passée et le Paris Volley se rend à Martigues avec la plus grande vigilance ! Le leader parisien, toujours invaincu, mais quelque peu ballotté ces deux dernières semaines, a bien noté que les Martégaux ne rigolaient pas. Du culot, de l’expérience et le meilleur marqueur du championnat, Reinis Pekmans, ça fait une équipe solide qui n’a chuté qu’à Saint-Nazaire cette saison. Et encore, en ramenant un point ! Les Nazairiens, justement, auront tout intérêt à ne pas perdre de terrain en recevant ce soir les jeunes pousses de France Avenir 2024. Même objectif pour Cambrai qui visera un septième succès et pourrait mettre sacrément dans l’embarras son adversaire du samedi soir, Nancy. Saint-Quentin reçoit Le Plessis Robinson, qui reste sur deux défaites de rang et n’a pas encore gagné en déplacement. Les Girondins de Saint Jean d’Illac, souvent dans les matchs, mais qui ne comptent qu’une victoire, voudront faire tomber Mende, qui les précède au classement. Enfin, Fréjus et Avignon se défient pour accrocher un quatrième succès et équilibrer le bilan après huit journées.