Billetterie

Le taf après les agapes

le 04/01/2018
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Les fêtes de fin d’année sont terminées et les championnats LNV reprennent ce week-end avec deux chocs au sommet : Paris – Chaumont en LAM et Cannes – Béziers en LAF.  

 

LAM (12e journée)

On a rangé les cotillons, remisé au congélateur les restes de chapon. La trêve a cessé. Retour sur le pré. Ce week-end, les clubs de LAM et LAF reprennent du service et il y a du très lourd au programme. A commencer par un Paris – Chaumont qui a tous les atours du match au sommet. Co-leaders au classement, Parisiens et Chaumontais se sont souvent montrés intraitables sur la phase aller et leurs quatre points d’avance sur le troisième (Poitiers) et surtout l’écart conséquent déjà creusé sur Tours dénotent une emprise certaine sur le championnat jusque-là. Les voilà donc qui se défient à Charpy. Mais dans des dispositions d’esprit sans doute un peu différentes. Paris, qui semblait marcher sur l’eau depuis le 10 novembre, date de son dernier revers en championnat (0-3 face à Poitiers), a trébuché d’entrée en 2018, hier soir, au tie-break à Nantes-Rezé en quart de finale de la Coupe de France. Les hommes de Dorian Rougeyron auront donc sacrément envie d’effacer l’avanie et ainsi poursuivre leur série de six succès consécutifs en championnat. Pour Chaumont, en revanche, ça continue de rigoler. Après avoir terminé 2017 par une semaine à deux succès (Ligue des Champions et LAM), le CVB 52 a empoché à Lyon son ticket pour le dernier carré de la Coupe de France. On annonce donc du gros temps aux abords de Charléty ce samedi soir, entre deux grosses bandes de serveurs et un duel d’attaquants sublimes avec Ter Maat versus Boyer.

Ailleurs, Tourcoing, lui-aussi qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France, reçoit Sète pour confirmer sa phase aller fantastique. Nantes Rezé veut rester dans l’élan de sa «perf» face à Paris en Coupe en accueillant à la Trocardière Poitiers, figurant lui aussi dans le dernier carré de la Coupe de France. En déplacement à Nice, Tours aimerait lancer comme il faut 2018, après une fin d’année 2017 délicate. Pour cette nouvelle année, la résolution montpelliéraine sera sans doute de mettre un chouia plus de constance dans son jeu. Premier obstacle : la réception de Rennes et sa nouvelle recrue VIP, Kévin Le Roux. Enfin, mercredi prochain, en décalé, Ajaccio et Toulouse refermeront cette première levée de la nouvelle année.

 

LAF (12e journée)

Elles furent les grandes dames de la phase aller et les voici qui se croisent aux premiers jours de 2018, après avoir, chacune, assuré leur qualification pour les demi-finales de la Coupe de France. Avec une seule défaite sur la première partie de la saison, le RC Cannes et Béziers ont largement dominé les débats. Entre une équipe, prêtresse de 20 ans du volley féminin français, repartie cette saison en conquête, et une autre, remodelée, reconfigurée, mais toujours placée dans le très haut, le duel promet de belles envolées. Et l’on va se délecter évidemment de l’affrontement entre deux des meilleures pointues LAF, la star cannoise Nadia Centoni et la révélation biterroise made in USA, Krystal Rivers. Le troisième larron et champion en titre, Mulhouse, reçoit Vandoeuvre Nancy, dans la foulée d’une qualification en demi-finale de la Coupe. Un objectif que Paris St-Cloud, en revanche, n’a pas réussi à atteindre, battu au Cannet. En déplacement à Saint-Raphaël, les Mariannes tenteront de rester collées au Top 4 de LAF. Car derrière, la menace Venelles pointe, alors que les ReBelles reçoivent Le Cannet. Nantes espère un mieux ostensible en 2018 et livre ce samedi une bataille importante dans la lutte à la 8e place face à Quimper. Enfin, dès demain, Evreux et Chamalières, les deux mal en point de la classe, se retrouvent dans l’Eure pour un affrontement déjà quasiment décisif pour les Auvergnates, dernières à sept longueurs de leur hôte du soir.