Billetterie

Cannes prend les commandes

le 27/11/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Auteur de 37 points, le pointu marocain de Poitiers a réalisé un récital face à Tours et installé le club poitevin à la deuxième place LAM. Chez les femmes, comme en LBM, c’est Cannes qui a pris les commandes.

 

LAM (7e journée)

Ce n’est plus désormais une surprise ou une grâce fugace. Poitiers a décidé de semer la pagaille dans l’ordonnancement de LAM cette saison et il le fait avec un brio et une conviction qui l’élèvent désormais très haut. Après avoir passé Paris à la moulinette à Charpy, il a dominé le TVB (3-1). Et dans son récital, évidemment, Mohammed Al Hachdadi a réalisé un solo comme rarement on en a vu ces derniers temps en championnat, avec une fiche rendue à 37 points, au pourcentage faramineux de 71% en attaque !

Poitiers étincèle et Chaumont martèle. A Rennes, le leader a fait parler le collectif et la tenue du filet (12 contres) pour s’imposer en quatre manches (1-3). Derrière, Paris suit le mouvement après un succès parfaitement emballé face à Nice (3-0), dans la roue d’un Franck Lafitte enthousiaste (5 contres). Après trois revers de suite, Montpellier a remis un peu d’ordre en dominant prestement Nantes Rezé (3-0). Tourcoing a décroché son premier succès à domicile face à Ajaccio (3-2), en y ajoutant la dose de suspense qui va bien et avec un Ronald Jimenez qui a frappé fort (27 points). Enfin, Sète et un grand Marien Moreau (27 points) ont pris le meilleur sur Toulouse (3-1), laissant les Spacer’s à leurs doutes, à dix jours du début de la Ligue des Champions.

 

LAF (7e journée)

Le RC Cannes prend les commandes. Facile vainqueur d’Evreux (3-0), le géant du volley féminin français profite du point lâché par Béziers dans l’Hérault face au Cannet (3-2). Les Angels, vainqueurs au tie-break dans le sillage d’un tandem Rivers-Fidon monumental (56 points à elles deux), ont cependant commis un peu trop de fautes au service (16). Mais Béziers ne fut pas le seul à batailler ce week-end. Les Mulhousiennes, qui alignaient quatre succès de rang, sont tombées à Venelles en cinq sets (3-2), subissant notamment la belle présence au filet de la centrale brésilienne, Tamara Matos Hoffmann (16 points dont 5 contres). Paris St-Cloud profite de ces quelques soubresauts devant, après sa victoire maîtrisée sur Chamalières (3-0), tandis que Quimper en glisse une deuxième de suite dans le baluchon, avec son succès en Lorraine, à Vandoeuvre Nancy (1-3), dans les pas d’un collectif solide et cinq joueuses à 10 points et plus ! Enfin Nantes, audacieux et efficace sur les points décisifs, en aligne deux de rang également, en dominant Saint-Raphaël (3-0).

 

LBM (6e journée)

Le rendez-vous avait valeur de jauge et Cannes s’est fait respecter chez lui. Face à Cambrai, le duel des co-leaders a basculé dans le camp cannois (3-1), avec un Thomas Zass qui continue sur un rythme infernal (28 points à 61%). A l’échelon juste en-dessous, ça a bataillé fort également. En cinq sets et 2h20 de match, Narbonne a raflé la mise aux dépens du Plessis-Robinson (3-2), en étant beaucoup plus décisif au filet (18 contres à 9) notamment. Nancy, lui, s’est replacé dans le bon wagon après sa victoire facile sur Orange (3-0). Idem pour Lyon qui tient le bon bout, après un succès sans grande peur devant Saint-Nazaire (3-1). Enfin, dans le match des moins bien lotis, Avignon a dominé Saint-Quentin (3-1), avec une jolie prestation au passage du jeune réceptionneur, Gauthier Bonnefoy (18 points).