Billetterie

A Chamalières, le volley est une fête

le 20/10/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Le club auvergnat prend ses quartiers à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand demain soir pour ouvrir la saison à domicile et recevoir Evreux en grandes pompes. 

 

Certes, il y a la façade, les résultats, implacables, souvent sans appel, et qui sanctionnent une saison. Mais à Chamalières, on voit au-delà de la grille des points. Un petit bon de panthères par-dessus la façade et le volley prend ici une autre forme, se teinte de vives couleurs, et donne au projet un vrai relief. A Chamalières, dans le mur des résultats, on a infiltré de belles idées. Pour faire du volley-ball féminin une fête et quelques chouettes samedi soirs de rencontre.

 

Demain soir, pour la 2e journée de championnat, Chamalières reçoit ainsi Evreux, dans un pur style joyeux et festif. Pour l’occasion, c’est à la Maison des Sports qu’Atman Toubani, l’entraîneur, et sa meute de Panthères, vont lever le rideau. Le week-end promet du ballon, du rebond, du bruit et pas mal de show puisque c’est en association avec deux autres clubs phares de la région, le basket et le rugby, que le VBC va se produire à Clermont. Pour 14 euros, le spectateur peut ainsi s’offrir un Pass 2 jours, pour assister ce soir au match de basket entre Vichy-Clermont et Quimper (Pro B) et retrouver son siège le lendemain pour la rencontre de volley. Et pour les fans de l’ASM, présents au stade Marcel-Michelin demain après-midi pour le match de Champions Cup face à Southampton, il suffira ensuite de filer à la Maison des Sports et brandir son ticket de stade pour y entrer gratuitement !

 

Cette mutualisation, cette ouverture aux autres, cette façon de penser son sport autrement qu’à travers le rectangle de jeu, c’est ainsi que le volley peut grandir estime l’entraîneur chamaliérois. « Le volley pourrait faire tellement mieux dans la mise en scène. Ce que fait le rugby sur l’avant-match, pendant le match, l’après-match, on ne le retrouve pas souvent au volley. On essaie de vendre un produit pratiquement que sur le sportif et c'est dommage, notamment pour le partenariat privé », estime Atman Toubani.

 

Demain, en tout cas, il espère une grande fête et attend une Maison des Sports pleine à craquer, qui pourrait peut-être même venir titiller le record d’affluence pour un match de LAF, détenu pour l’instant par le Nantes – Saint-Raphaël du 7 janvier dernier (4 356 spectateurs). En tout cas le club s’y attelle. Demain, lors de la rencontre de rugby, une vidéo des volleyeuses sera projetée sur grand écran, appelant le public à venir les soutenir le soir. Une démonstration de base-ball, un groupe de musique (ACDCU), des cheerleaders, un happy hour et des food trucks tout autour de la Maison des Sports animeront la soirée, qui se terminera à la buvette, où ce sont les joueuses du VBCC qui feront le service ! « J’espère que ça va faire un peu bouger les lignes au niveau du volley féminin. On sera peut-être les champions de France de l’événementiel », sourit le coach.

 

Mais il ne faut pas non plus délaisser le terrain, la façade à entretenir. Battu à Mulhouse en ouverture de la saison, après avoir sacrément enquiquiné le champion de France en titre, Chamalières est rentré en Auvergne plein d’espoirs. « On mène dans les deux premiers set mais on n’arrive pas à conclure parce que l’on manque d’expérience. Mais c’est prometteur », convient le coach, conscient que la fête sera encore plus folle et réussie en cas de victoire du VBC demain.