Billetterie

Retour sur les matchs du week-end

le 06/03/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Montpellier tombe, Chaumont reprend le trône

 

Battu sèchement à Nantes Rezé, le leader héraultais a cédé sa place à Chaumont, vainqueur à Toulouse. Tours et Paris aussi ont gagné. En LAF, Mulhouse, patronne à Paris, caracole désormais. En LBM, Tourcoing se sent bien tout là-haut.

 

LAM (19e journée)

Et Montpellier est tombé. Lourdement. Leader de LAM, propulsé par dix victoires de rang en championnat, le MVUC a chuté d’un coup en terre nantaise (3-0). Un air qui décidément, ne lui revient pas, Montpellier ayant déjà été sorti en demi-finale de la Coupe de France par Nantes Rezé. Si la gifle cingle un peu, surtout de part un contenu de jeu faiblard, cela ne devrait cependant pas trop abîmer le jeu et l’esprit qui animent les Héraultais depuis le début de la saison. Pour Nantes Rezé, qui vient de mettre au pas Paris et Montpellier consécutivement, la foulée est belle avant de défier Ajaccio le week-end prochain en finale de Coupe de France.

En tout cas, Chaumont profite de l’aubaine. Vainqueur sans ciller à Toulouse (0-3), avec un Matej  Patak efficace (18 points à 75% en attaque), les Chaumontais reprennent les commandes, tandis que Tours colle désormais aux basques de Montpellier. Victorieux de Sète (3-1), le TVB n’est plus qu’à un petit point des Héraultais. Derrière, Paris est à distance mais il a pris un peu ses aises à la 4e place en l’emportant à Narbonne (0-3), grâce notamment à un gros match offensif de Franco Paese (26 points à 74% en attaque). Après le lourd revers à Istanbul en CEV Cup, Ajaccio a eu le cran d’arracher la victoire face à Poitiers (3-2), sur les ailes notamment d’un Jovica Simovski retrouvé (33 points), alors que côté poitevin, l’absence de Nimir Abdel Aziz continue de peser lourd, même si en Corse, Philip Schneider (30 points) a parfaitement assuré l’intérim. Enfin, l’AS Cannes a réalisé une jolie perf en l’emportant à Nice (2-3) sous les assauts de Thimotée Carle (23 points).

 

 

LAF (19e journée)

Pour Mulhouse, la première place est quasiment dans la poche. A trois journées de la fin de la saison régulière, l’ASPTT a creusé un fossé, après son succès costaud à Paris (1-3), bâti sur un collectif impressionnant et une discipline défensive de fer. Derrière, on suit de loin et en désordre. Nantes pointe désormais à huit points après s’être étalé à Vandoeuvre Nancy (3-1), submergé par les attaques d'Agnès Pallag (28 points). Pour les Lorraines, ce succès est infiniment précieux et les met en bonne place dans l’optique du maintien. Pour Béziers, le recul se confirme encore un peu plus. Sèchement battues à Cannes (3-0), les Biterroises cèdent même la 3e place au Cannet, qui a vertement tancé le champion en titre Saint-Raphaël (3-0) en 1h30 !

Plus bas, Evreux a réalisé la très bonne opération du week-end, en s’imposant à Terville Florange (0-3), déjà condamné à la relégation. Pour Quimper, en revanche, la situation se tend. Dominées à Venelles (3-1), les Bretonnes sont désormais à cinq points de la ligne de flottaison.

 

 

LBM (19e journée)

Il est bien beau ce week-end pour Tourcoing ! Vainqueur autoritaire de Martigues (3-0), Tourcoing reste solide en pole et renforce de surcroît sa position ! En effet, Rennes, lui, a chuté à domicile face à Nancy (1-3) et ses gros bras au service. Avant le choc Tourcoing-Rennes dans deux semaines, le TLM est déjà assuré de rester en tête du championnat à l’issue de ce match.

Derrière aussi, ça se décante. Cambrai, facile vainqueur de Saint-Quentin (3-0), a quasiment vissé sa 4e place et il peut même encore viser la 3e. Saint-Nazaire continue sa formidable chevauchée. Beau vainqueur à Orange (1-3), avec un Marc Wilson omniprésent (13 points dont 6 contres), les Nazairiens seront difficiles à déloger de la 5e place. Enfin, Le Plessis-Robinson s’est adjugé, lui, la 6e place pour l’instant, en dominant Lyon (3-1).