L’air des sommets

le 09/02/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Poitiers/Chaumont, Paris/Montpellier en LAM et Mulhouse/Béziers en LAF constituent les grosses affiches d’un week-end de championnat LNV qui prend de la hauteur et promet de grandes batailles.

 

LAM (16e journée)

C’est du lourd, du très lourd pour cette 16e levée en LAM. On y annonce notamment une chaude ambiance à Lawson-Body demain soir devant les caméras de L'Equipe, où Poitiers attend le leader Chaumont, tous crocs dehors. Entre deux équipes battues la semaine passée au tie-break (à Toulouse pour Poitiers, face à Paris pour Chaumont), il s’agit de reprendre de l’élan et pour Chaumont, de conserver la tête du classement. Car derrière, la meute menace et s’étripe même à Charpy samedi soir ! Le Paris Volley, champion en titre, défie en effet Montpellier, cylindrée rutilante aux rouages bien huilés. Les Héraultais lorgnent sur la première place, quand Paris pourrait recoller s’il s’imposait. Au milieu de ces deux grandes batailles, Tours n’aura pas non plus la partie facile en Corse. Dominé par le dernier, Narbonne le week-end passé, Ajaccio n’a pas attendu pour laver l’affront en se qualifiant pour la finale de Coupe de France mardi contre Toulouse (3-0). Vaincue lors de ses quatre derniers matches, l’AS Cannes est en manque de succès, avant d’accueillir Toulouse. Nantes Rezé, en revanche, va mieux après une qualification pour la finale de Coupe de France (3-1 contre Montpellier) et deux victoires 3-0 en championnat. Les hommes de Martin Demar peuvent même encore croire aux Play-Offs ! En visite à Nice, rival direct pour un strapontin dans le Top 8, Nantes Rezé a tout intérêt cependant à ramener quelque chose de la Côte dimanche. Pour Sète, qui n’a pris qu’un point sur 15 en 2017, il s’agira d’abord de vaincre Narbonne avant de voir éventuellement plus loin.

 

LAF (16e journée)

C’est le rendez-vous des grandes dames, des princesses LAF. Samedi soir, Mulhouse retrouve Béziers. Dans la fièvre d’une salle bondée de plus de 3 500 personnes vraisemblablement, mais aussi avec le souvenir douloureux d’une place en finale de Coupe de France abandonnée aux Héraultaises ici-même il y a dix jours. Il y aura donc un peu de revanche dans l’air au sommet ! Il y aura aussi une belle ambiance sans aucun doute au Cannet pour le «clasico», le duel des voisines de bord de mer, entre Le Cannet et Cannes. Dans le Var, la chaleur sera sans doute un peu retombée. Saint-Raphaël est bien loin de l’extase qui l’habitait au printemps dernier et reçoit dimanche Evreux pour simplement s’accrocher aux Play-Offs. Avec 4 points pris sur 15 depuis le début de l’année, Paris St-Cloud ne caracole pas non plus et son inconstance actuelle est aux antipodes de la dynamique qui anime son hôte du samedi soir, Nantes. Deuxième ex aequo, l’équipe de Sylvain Quinquis affole les compteurs et a engrangé 26 points sur 30 lors de ses dix derniers matchs de championnat ! Dans le bas du tableau, Quimper, qui a ramené un point précieux d’Evreux la semaine passée, abat une carte capitale dans la lutte au maintien, en recevant la lanterne rouge, Terville Florange, dès demain soir. Vandoeuvre, qui voit débarquer Venelles, tout sourire après sa belle semaine dernière, a lui aussi grandement besoin de points.

 

LBM (16e journée)

Après sa chute saint-quentinoise le week-end dernier, Nancy veut se remettre sur ses pieds en recevant Martigues et rester au contact du duo de tête «renno-tourquennois». D’autant que Rennes est exempt de combat ce week-end, tandis que Tourcoing se rend à Saint-Nazaire pour un déplacement périlleux puisque seul Nancy, en ouverture de la saison, s’est imposé en Loire-Atlantique jusqu’ici ! Ragaillardi par son succès au Plessis-Robinson, Strasbourg veut enchaîner face à Cambrai, mais les Nordistes restent tout de même sur trois victoires de rang. A l’inverse, Lyon, qui cumule cinq défaites consécutives, veut casser la mauvaise spirale en accueillant Saint-Quentin. Enfin, Orange et le Plessis-Robinson se retrouvent pour envisager un bon spot en Play-Offs.