Billetterie

Retour sur les matchs du week-end

le 06/02/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Paris en terre sacrée

En s’imposant dans le sanctuaire chaumontais, là où personne ne l’avait encore emporté cette saison, le Paris Volley réalise la performance du week-end en LAM. Chez les filles, les trois fortes têtes s’imposent, tandis qu’en Ligue BM, Nancy subit un coup de mou à Saint-Quentin.

 

LAM (15e journée)

C’est un signal fort, un appel entendu par tous : en allant s’imposer à Chaumont (2-3), dans une salle où seul Poitiers avait ramené un point jusqu’alors, le Paris Volley, champion de France en titre de son état, a clairement rappelé qu’il était là, à la lutte, pour conserver son bien. En cinq sets, en sauvant deux balles de match et grâce notamment à deux contres successifs, Paris a raflé la mise en Haute-Marne au terme d’un match de haute intensité où le central estonien Ardo Kreek (16 points dont 4 contres) fut de tous les bons coups pour Paris. Voilà en tout cas du beau monde en rang serré en haut de classement, avec quatre équipes désormais en cinq points ! Même si Montpellier, face à Cannes (3-2) et Tours devant Nice (3-2) ont laissé un point en chemin à la maison, en s’imposant à chaque fois au tie-break, preuve s’il en était besoin de la férocité de cette Ligue AM !

D’ailleurs, cinq matchs sur six de cette 15e journée se sont joués en cinq sets. Derrière le quartet de tête, c’est au tie-break encore et toujours que Toulouse a dompté Poitiers (3-2), et ce malgré le match irréel de Nimir Abdel Aziz, auteur de 42 points (dont 6 aces), record de la saison ! Et c’est ainsi aussi que Narbonne a enfin décroché sa première victoire de la saison, aux dépens d’Ajaccio (3-2) ! Un succès qui ne vaut que deux points, qui laisse les Centurions encore loin du champ de bataille au maintien, mais qui est bien beau tout de même ! Un succès que Sète, finaliste 2016, battu sèchement à Nantes Rezé (3-0), n’a toujours pas goûté en 2017.

 

LAF (15e journée)

Si, d’un strict point de vue mathématique, Béziers et Nantes grappillent un point sur Mulhouse au terme de cette 15e journée, l’ASPTT a fait montre ce week-end d’une grande force de caractère. Car il lui a fallu ravaler en trois jours sa grande déception d’avoir laissé filer à domicile une place en finale de la Coupe de France pour se mettre d’équerre et aller l’emporter à Cannes en cinq sets au terme d’une fin de partie palpitante (2-3) ! Le trio offensif, Santana-Orle-Markovic a fait le travail, tandis que le RC Cannes connaît son premier échec en 2017. Mais Béziers gratte tout de même un point, grâce à un succès sur Vandoeuvre Nancy (3-1), dans les pas de géante de sa blondinette, Isabelle Haak (31 pts). Idem pour Nantes qui gambade toujours (15/15 pts en 2017 !) et s’impose sans souffrir face à Terville Florange (0-3). Derrière, la très bonne opération de la journée est pour Le Cannet, qui s’impose joliment à Paris St-Cloud (1-3), grâce à une efficace présence au bloc (12 contres), et s’installe solidement à la quatrième place du classement. Dans la foulée de sa qualification pour la finale de la Coupe de France, Venelles a surclassé le champion sortant, Saint-Raphaël (3-0), tandis qu’Evreux s’est offert son premier succès de l’année 2017 en cinq manches face à Quimper (3-2).

 

LBM (15e journée)

Le ballet est incessant. Quand Rennes laisse de la gomme au Plessis Robinson il y a dix jours, c’est Nancy, cette fois, qui rentre un peu déplumé de Saint-Quentin où les Lorrains ont lourdement chuté (3-1) ! Résultat des courses, Tourcoing rigole et recolle. Aisé vainqueur de Lyon (3-0), le TLM Volley revient même à un point du leader rennais, qui a lutté comme un damné pour disposer en cinq sets d’Orange (3-2). Après sa perf du week-end précédent, Le Plessis Robinson s’est un peu emberlificoté cette fois, abandonnant la partie en cinq manches face à Strasbourg (2-3), lequel n’avait plus gagné depuis le 19 novembre dernier ! Enfin, Cambrai enchaîne un troisième succès de rang face à St-Nazaire et cimente sa quatrième place au classement.