> LNV
 > Un œil sur la Ligue BM
Un œil sur la Ligue BM
Un œil sur la Ligue BM
le 16/02/2016

Auteur d’une saison solide, Rennes attaque les Extra matchs le week-end prochain en position de force. A l’inverse, Asnières va devoir batailler s’il veut grappiller une place ou deux avant les Play-Offs.

 
 

C’est la singularité de la saison de Ligue BM : après quatorze matchs disputés en trois mois et demi, rien n’est fait ou presque. La saison régulière repart pour un tour, une rallonge, comme un dernier tour de qualif avant d’arrêter définitivement les positions en vue des Play-Offs au printemps.

Le temps n’est donc plus aux interrogations, aux grognements ou mêmes aux batailles de chiffres, lesquelles ont finalement donné un joli relief à cette première phase de la saison régulière, où le moindre point, le moindre set valait cher. Désormais, c’est l’Extra match et il n’y a plus de calcul à faire, mais sept matchs à gagner pour se caler au mieux dans le classement avant la bataille finale des Play-Offs.

 

Rennes, le leader, part avec un incontestable avantage. Auteur d’une saison solide, l’équipe de Nikola Matijasevic, qui a déjà terminé la première phase avec sept points d’avance, s’est mise dans les meilleures dispositions possibles pour garder la tête puisque Rennes va en effet disputer ses sept Extra matchs à domicile, grâce à un set-average favorable sur tous ses adversaires à l’issue de la première phase régulière ! Après une saison passée décevante (6e), Rennes a retrouvé de l’équilibre et surtout une justesse à la passe sous la direction de l’Estonien Kert Toobal. Avec une seule défaite à domicile cette saison et une finale de Coupe de France à venir, Rennes est ambitieux et devrait logiquement garder la pole pour les Play-Offs, le seul véritable juge de paix, comme le rappelait avant le début de saison son entraîneur. «Il y a trois phases dans ce championnat, mais celle qui compte le plus, ce sont les Play-Offs», prévenait Matijasevic.

 

Derrière, la bataille à la place de dauphin s’annonce magnifique entre Tourcoing et Nice, ex æquo. Tourcoing part avec un léger ascendant puisqu’il recevra cinq fois contre trois à Nice, dont le duel frontal Tourcoing – Nice qui se jouera dans le Nord ! Mais les Azuréens, qui restent sur deux accessions manquées en finale, auront l’esprit rebelle et leur entraîneur Mladen Kasic va se nourrir allégrement de ces rencontres supplémentaires d’avant Play-Offs. «C’est intéressant car on va tous se jouer trois fois avant les Play-Offs, on va bien se connaître et ça va donner lieu à une bataille peut-être un peu plus tactique», envisageait-il en début de saison.

 

Ensuite, il y a le reste de la meute et là aussi, ça promet de jouer des coudes. D’abord, il y a la jeune bande asniéroise, qui est face à un défi colossal. Dernier de la première phase, Asnières ne jouera qu’un seul de ses sept Extra matchs à la maison, en l’occurrence le derby des Hauts de Seine face au Plessis-Robinson. Mais elle ira, hardie et vaillante, sur la route, tous les week-ends !

Au cœur du classement, de Martigues (4e) à Cambrai (7e), en passant par Le Plessis Robinson et Saint-Quentin, cinq points seulement regroupent ces quatre équipes et toutes recevront trois fois sur sept lors des Extra matchs ! Les confrontations directes s’annoncent brûlantes. Le Plessis Robinson et Saint-Quentin miseront sur leur attaquant de pointe respectif, Stéphane Alpha et Jaromir Kolacny, 1er et 2e meilleurs marqueurs de LBM, Martigues et Cambrai, eux, compteront sur la solidité défensive de leur libéro, Florian Kilama et Cyril Guittet pour tenir le fort.  

actualités

  • onglet_1
  • onglet_2
  • onglet_3

résultats

Sète Sète 0 - 3
Télécharger le rapport de match (P-2)Voir les stats du match
Paris Paris
  • onglet_1
  • onglet_2
  • onglet_3

Classement

Pts MJ G P
1.  Sète 57 26 20 6
2.  Tours 55 26 17 9
3.  Chaumont 54 26 19 7
4.  Toulouse 49 26 15 11
5.  Ajaccio 46 26 16 10
6.  Paris 44 26 15 11
7.  Nantes Rezé 42 26 14 12
8.  Poitiers 41 26 15 11

9.  Beauvais 37 26 12 14
10.  AS Cannes * 34 26 15 11
11.  Montpellier 33 26 11 15

12.  Lyon 29 26 8 18
13.  Narbonne 13 26 2 24
14.  Nancy 9 26 3 23
* décisions CACCP