> LNV
 > Un œil sur Béziers vs Mulhouse
Un œil sur Béziers vs Mulhouse
Un œil sur Béziers vs Mulhouse
le 12/02/2016

Leader et deuxième de LAF, Béziers et Mulhouse vivent une saison enthousiasmante. Et samedi, au Four à Chaux, les deux formations se croisent pour un choc au sommet devant les caméras de l’Equipe 21.

 

Il est des rendez-vous qui émoustillent plus que d’autres. Ce Béziers – Mulhouse, affiche suprême d’une journée exceptionnelle qui met en prise frontale les quatre cadors de la LAF (Cannes reçoit aussi Paris !), en est un, assurément. Et ce n’est pas le seul fait de la mathématique qui lui donne ce coffre-là. Evidemment, si les deux équipes se situaient dans le ventre mou, on en aurait fait un peu moins et la rencontre aurait été gentiment glissée avec les autres. Mais là, quand des Anges impavides et leaders du championnat accueillent dans leur ciel héraultais des Postières mulhousiennes qui font dans le Colissimo cette saison avec huit victoires en trois sets (n°1 de la catégorie), on se dit que ça va tambouriner sévère au Four à Chaux samedi après-midi et on s’en frotte déjà les mains !

 

Dommage cependant que ce choc se joue sans la présence de la révélation française de la saison, la jeune réceptionneuse-attaquante de 18 ans, Héléna Cazaute, cinquième marqueuse du championnat et qui forme avec «l’ancienne», Hélène Schleck (29 ans), l’un des tandems les plus tonitruants de la Ligue AF. Blessée à l’épaule, Cazaute n’est pas attendue avant début mars. Un coup dur forcément pour Cyril Ong, mais l’entraîneur biterrois est persuadé que son équipe a aujourd’hui l’enthousiasme, la volonté et l’état d’esprit idoine pour se bagarrer. «La clé de la réussite c’est l’amalgame entre les jeunes et les anciennes et ce groupe vit très bien, s’entraîne bien. La blessure d’Héléna oblige à se serrer les coudes. Mais j’ai confiance en mon groupe. Chacune dans l’équipe est importante et je sais que si je fais appel à l’une, elle donnera le maximum pour remplacer l’autre», estime Cyril Ong, qui devrait, comme la semaine passée, demander à la jeune pointue, Safiatou Zongo, de tenir le poste, sachant que Sol Piccolo, réceptionneuse-attaquante de métier, est, elle, restée en Argentine !

 

Bref, Béziers doit un peu bricoler et son jeu n’est peut-être pas aussi fluide ces temps-ci. Mais le discours reste posé et serein, à l’image de cette première place qui ne doit euphoriser personne. «C’est tellement éphémère. Le discours est simple, pour ne pas dire simpliste : continuons à travailler. Il ne faut pas se prendre pour ce que l’on n’est pas. On ne va pas commencer à s’enflammer, à croire que le Béziers volley va être champion de France !»

 

Demain, Béziers reçoit donc Mulhouse pour tenter de consolider sa première place, dans une affiche télévisée qui doit faire la promotion du volley féminin, et l’équation pour Cyril Ong s’arrête là. Pour Mulhouse, la donne est un peu différente cependant. Si les filles de Magali Magail ventilent à tout va en LAF et restent sur trois victoires sèches, elles sont sans le sou contre leurs rivales directes, avec 0 point et aucun set gagné en trois confrontations face à Cannes, le Paris St-Cloud et Béziers, qui est même venu tancer Mulhouse (0-3) en Alsace à l’aller ! «Forcément, on est un petit peu revancharde car on était passé complètement à côté du match. Dans le combat mental et à la réception, on avait failli. Demain, on a quand même envie de montrer autre chose et, de manière générale, c’est important de marquer les esprits. Si on ne bat pas les candidats directs avant les Play-Offs, ce sera difficile. Il faut marquer notre territoire, montrer qu’on peut exister face à ces équipes-là», explique l’entraîneuse mulhousienne.

 

Pour y parvenir, Mulhouse devra proposer un volley propre, un engagement défensif total et ne pas lâcher face à l’excellent bloc-défense de Béziers. «C’est une équipe qui peut être usante et vous faire déjouer mentalement. Il faudra être déterminé, refuser de laisser tomber la balle et être lucide dans le money time, ne pas gaspiller. Face à ces grosses équipes, on a donné trop de points.» Et Mulhouse ne veut plus désormais faire le moindre cadeau. 

actualités

  • Les Mariannes à...

    Demi-finaliste en championnat et en Coupe de France la saison passée, le ...

    >> LIRE LA SUITE
  • Montpellier : Tournoi...

    Montpellier Volley UC organise la première édition du Tournoi R&ea...

    >> LIRE LA SUITE
  • Nice, attention à la...

    Le promu niçois a largement remanié son équipe pour tenter ...

    >> LIRE LA SUITE
  • Nouvelles balles de Sète

    Finaliste malheureux, l’Arago revient, plein de belles et nouvelles intent...

    >> LIRE LA SUITE
  • Nantes, laver la...

    Finaliste malheureux de la Coupe de France, huitième de la saison r&eacut...

    >> LIRE LA SUITE
  • onglet_1
  • onglet_2
  • onglet_3

résultats

  • onglet_1
  • onglet_2
  • onglet_3

Classement

Pts MJ G P
1.  Ajaccio 0 0 0 0
2.  AS Cannes 0 0 0 0
3.  Chaumont 0 0 0 0
4.  Montpellier 0 0 0 0
5.  Nantes Rezé 0 0 0 0
6.  Narbonne 0 0 0 0
7.  Nice 0 0 0 0
8.  Paris 0 0 0 0

9.  Poitiers 0 0 0 0
10.  Sète 0 0 0 0

11.  Toulouse 0 0 0 0
12.  Tours 0 0 0 0