Retour sur les matchs du week end

le 01/02/2016
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Le leader sétois a frappé un grand coup en s’imposant au TVB, invaincu depuis près de deux mois. En LAF, Cannes a chuté à domicile face à Saint-Raphaël.

 

LAM (15e journée)

La série aura donc duré neuf matchs. Invaincu depuis le 9 décembre dernier, le TVB, qu n’avait pas encore connu la défaite sous l’ère Vital Heynen (9 succès toutes compétitions confondues), a chuté ce week-end à domicile face au leader sétois (2-3), lequel installe un peu plus sa légitimité au poste de n°1 et confirme de journée en journée son envergure. Certes, le match s’est joué à rien, un point ou deux dans le tie-break, certes les deux semaines qui arrivent, avec le plateau des quarts et demi-finales de la Coupe de France demain et après-demain, puis le match aller des Play-Offs de la Ligue des champions, valent bien plus qu’un match perdu en saison régulière, mais c’est un coup d’arrêt tout de même. Malgré les dix contres de son central américain, David Smith, Tours a souvent subi le combat et la foudre du tandem Rossard-Moreau (46 pts) et montré à tous qu’il était encore faillible. Une bonne nouvelle pour Chaumont, vainqueur de Narbonne sous les assauts de son maître artificier, Pierre Jean Stephen Boyer (27 pts), qui s’empare de la deuxième place du classement des marqueurs. Pour Toulouse aussi, facile vainqueur de Cannes (3-0) au terme d’un match collectif très abouti, joué devant 4.000 spectateurs au Palais des Sports !

Montpellier, en revanche, s’est un peu pris les pieds dans le tapis lorrain, ramenant un petit point de Nancy et une défaite au tie-break (3-2). Poitiers, lui, n’est pas au mieux : quatrième défaite en cinq matchs, à Nantes Rezé cette fois, où Jan Hadrava a fait la pluie et le beau temps (8 attaques, 4 contres, 5 aces). Avec ce succès, les Nantais restent à la lutte pour un ticket en Play-Offs. Un sésame que Paris, vainqueur de Beauvais (3-1) et Ajaccio, victorieux à Lyon (2-3), grâce notamment aux 27 points de Jovica Simovski, convoitent aussi.

 

LAF (13e journée)

La valse des leaders continue et c’est Béziers cette fois qui coiffe la toque ! Victorieuses à Vandoeuvre Nancy sans trop de frayeur (1-3), les Bittéroises prennent le pouvoir et profitent notamment de la chute à domicile du RC Cannes (2-3) face à Saint-Raphaël et son attaquante flamboyante, Liesbet Vindevoghel (24 pts). Pour les deux autres ténors, la soirée fut contrastée : si elle fut paisible pour Mulhouse à Terville Florange (0-3), elle fut bien plus délicate pour les Parisiennes, sorties gagnantes en bout de match (2-3) à Nantes, mais en abandonnant un point.

Derrière, Venelles a tenu son rang face au Cannet (3-1) dans les pas de Sona Mikyskova (24 pts) et Istres a enchaîné un deuxième succès consécutif sur le terrain d’un concurrent direct au maintien, Chamalières (2-3), grappillant au passage un point aux Auvergnates, premières non relégables et qui ne se trouvent plus qu’à quatre longueurs devant désormais.

 

LBM (12e journée)

C’est un gros coup de semonce que Tourcoing a asséné en terre niçoise. Vainqueur 0-3, les Nordistes ne se cachent plus désormais. Avec neuf victoires de suite, dont quatre derniers succès sans laisser un seul set, Tourcoing est l’équipe qui fait peur aujourd’hui ! Rennes, le leader, qui a lâché un point au Plessis-Robinson (2-3), commence à pétouiller un peu, même si les Rennais avaient sans doute un peu la tête au plateau de Coupe de France qu’ils accueillent demain et mercredi. Pour le reste, Cambrai, facile vainqueur d’Asnières (3-0) et Saint-Quentin, tombeur de Martigues chez lui (0-3), se replacent en cœur de classement.