Retour sur les matchs du week end

le 25/01/2016
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueur 3-0 à Poitiers, Tours confirme avec éclat son retour au premier plan. En LAF, les trois «gros», Paris, Cannes et Mulhouse, se sont imposés.

 

LAM (14e journée)

C’est une leçon que toute la LAM va méditer. Samedi dernier, le TVB a infligé au voisin poitevin, en son clocher de Lawson Body, une correction, qui ne passera pas inaperçue : 3-0 et des scores sans appel (25-13, 25-19, 25-19), qui ne laissent désormais plus de place au doute : le TVB, invaincu en France et en Europe, depuis près de deux mois, est de retour et plus les jours passent, plus il paraît inébranlable ! Voilà le quadruple tenant du titre sur le podium de la LAM, ex æquo avec Chaumont, qui a bien réagi à Beauvais (1-3) avec un Pierre Jean Stephen Boyer (28 pts), qui retrouve, avec ce gros match offensif, les hauteurs de son début de saison. Le leader, Sète, ne lâche pas l’affaire non plus et contient Lyon avec autorité (3-1), dans les pas d’un duo Moreau-Rossard spectaculaire (49 pts à 66% d’efficacité en attaque) ! Montpellier, vainqueur de Nantes Rezé (3-1), avec un Philip Schneider de gala (29 pts), continue à se faire plaisir et à surprendre. Paris, en revanche, est souffreteux. Balayé à Ajaccio (3-0), le dernier finaliste du championnat flirte dangereusement avec la zone des Play-Offs. Narbonne et Nancy, eux, défaits par Toulouse (1-3) et à Cannes (3-1), s’ancrent un peu plus dans le bas du classement.

 

LAF (12e journée)

Les grandes dames sont toutes là. Et c’est une bataille sublime qu’elles nous offrent depuis le début de la saison. Outre le trio attendu, Paris, Cannes et Mulhouse, Béziers se mêle toujours à l’affaire avec un culot et une qualité de jeu remarquable. Le week-end dernier, les Angels de l’Hérault ont sacrément chahuté le RC Cannes, vainqueur en cinq sets (2-3) et porté une nouvelle fois dans les moments décisifs par le bras de Nadiia Kodola (24 pts). Pour Mulhouse, l’affaire fut nettement plus simple à domicile face à Venelles (3-0). Idem pour les Mariannes parisiennes, qui n’ont pas souffert une seconde pour dominer Terville Florange (3-0) et reprendre le commandement d’un championnat passionnant. Derrière ce quatuor de tête, on suit tant bien que mal et de très loin. Saint-Raphaël a notamment l’occasion ce soir, en recevant Chamalières, de s’emparer de la cinquième place à…8 points au mieux de Mulhouse ! Dans le bas du classement, ça se rebiffe sérieusement. Le Cannet a infligé un 3-0 à Nantes, alors que Istres, bien emmené par les 23 points de Kathleen Luft, a enfin remporté son premier match de la saison (3-1) au dépend de Vandoeuvre Nancy.

 

LBM (11e journée)

Rennes n’a pas fait de sentiment face à Martigues. Un succès 3-0, une première place confortée, un week-end sans accroc. Derrière, Nice a laissé un point en chemin, avec une victoire en cinq manches à Saint-Quentin (2-3). Derrière le duo de tête, Tourcoing s’affirme de plus en plus comme la troisième force de ce championnat et n’a pas fait de détail en recevant Cambrai (3-0). Enfin, c’est Asnières qui a enlevé le derby des Hauts-de-Seine face au Plessis-Robinson (3-0), lequel retombe, pour le coup, à la huitième et dernière place du classement.