Billetterie

Demar : « On ne se connaît pas assez»

le 30/10/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Martin Demar revient sur le laborieux début de saison de Nantes-Rezé et évoque la réception de l’Arago de Sète, vendredi, en ouverture de la 4e levée de Ligue AM.
 

Martin, Nantes a du mal en ce début de saison, comme en début de saison dernière. Comment l’expliquez-vous ?
L’année dernière, c’était un petit peu plus logique parce qu’on n’était pas au complet, avec les internationaux. Ça avait mis du temps à se mettre en place. Cette année, ce n’est pas le cas, on est ensemble. Mais il y a beaucoup de nouveaux joueurs qui ne se connaissent pas bien. Il nous manque la cohésion entre joueurs. On ne se connaît pas assez. La mayonnaise n’a pas encore pris.
 

Bien que perdu 3 sets à 0, le match à Chaumont a été très serré (25-23, 25-23, 25-23)...
Oui, on a perdu parce qu’on n’était pas en confiance. C’est un petit peu frustrant pour moi et pour les joueurs. On s’est bien battu. J’ai vu un collectif, de la combativité. On avait envie de gagner ce match-là. Mais on n’était pas sereins et on a fait des fautes bêtes.
 

Dans quel secteur de jeu vos joueurs ont-ils été moins performants ?
Lors des matches amicaux, on était très fort au service et au contre. On avait toujours des statistiques entre dix et quinze contres. Sur ces trois matches, on n’a pas bien servi. On peut faire beaucoup mieux.
 

Comment est l’ambiance dans le vestiaire ? Sentez-vous vos joueurs abattus après ce faux-départ ?
Ils ne sont pas abattus mais bien sûr ils sont tristes. Ils supportent très mal la défaite, comme moi. Mais le groupe travaille bien, j’ai confiance. A l’entraînement, il y a une bonne ambiance. J’ai confiance en eux. Je pense que ça va tourner en notre faveur. On est dans une période difficile, c’est difficile pour tout le monde. Il faut travailler, avancer, oublier le match à Chaumont et penser à celui face à Sète.
 

Justement, pouvez-vous nous dire votre ressenti sur cette équipe de l’Arago ?
Patrick Duflos est un super entraîneur qui chaque année met une très belle équipe en place. Toafa Takaniko est un très bon passeur. Sète a un jeu propre, technique, ils sont très forts en défense et ne font pas beaucoup de fautes. Ça va être un match difficile mais comme tous les matchs de championnat. Notre principal adversaire, c’est nous-mêmes.
 

C’est dans ces moments de doute que le public a un rôle important.
A Chaumont, le public a poussé son équipe jusqu’au bout. Ils les ont toujours encouragés. On a raté notre premier match à domicile contre Toulouse. On n’était pas présent. On ne s’est pas battu, on s’est regardé. On espère que le public va nous pousser vers la victoire face à Sète.