Billetterie

France-Brésil en demies !

le 18/09/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Mais où s'arrêtera l'équipe de France ? Après avoir nettement dominé l'Allemagne mardi, les Bleus de Laurent Tillie ont remis ça jeudi à Katowice (Pologne) en battant l'Iran 3 sets à 2 (25-20, 25-23, 22-25, 19-25, 15-9) lors du dernier match du troisième tour.
 

Comme un set suffisait aux partenaires du capitaine Benjamin Toniutti pour valider leur place en demi-finales, les voilà donc qualifiés et à un match d'une médaille assurée. Reste que le défi sera de taille puisqu'il s'agira de défier samedi, toujours à Katowice, le Brésil, triple champion du monde en titre.

Tillie : "La récompense d'un travail énorme" 

 

La France a vite assuré le coup, provoquant la grande joie du coach Tillie à l’issue de ce premier set en forme de délivrance absolue. Les Iraniens ont été vaillants, poussant donc le courage jusqu’à revenir à deux sets partout. Mais les Bleus ont prouvé dans le tie-break qu’ils n’aimaient vraiment pas perdre. Avec une maîtrise parfaite, matérialisée par cet ace de Maréchal à 12-6 et ce block à une main de Laffite, ils l’emportent donc 15-9.

"Cette qualification est fantastique, mais elle est la récompense d’un travail énorme, se délecte Tillie. Mes joueurs n’ont eu que deux jours de repos en sept semaines. Nous nous sommes entraînés tous les jours depuis la reprise, le travail a fini par payer." Benjamin Toniutti, en bon capitaine, n'est pas moins heureux : "C’est un moment incroyable, on fait partie des quatre meilleures équipes du monde. On veut aller plus loin, continuer de jouer comme on a fait jusque-là et monter sur le podium." Le rendez-vous est pris.