Billetterie

Un tour à Beauvais

le 04/09/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Notre Tour de France des clubs de Ligue AM se poursuit à Beauvais. Quart de finaliste la saison passée, le Bouc, désormais dirigé par Giampaolo Medei, espère à nouveau accrocher le top 8.
 

La saison passée
Après trois saisons infructueuses (2010-11, 2011-12, 2012-13), Beauvais a refait surface dans le top 8 et ainsi assuré son siège pour les play-offs de Ligue AM. Septième de la saison régulière, avec 13 victoires enregistrées pour autant de revers concédés, le Bouc n’a en revanche pas été en mesure de contester la domination du surprenant Gazélec d’Ajaccio en quarts de finale (1-3, 1-3). En fin d’année 2013, la formation alors emmenée par Emanuele Zanini avait par ailleurs manqué le train pour les quarts de finale de la Coupe de France, battue par Chaumont (2-3).
 

Les objectifs
Quart de finaliste la saison passée, Beauvais espère à nouveau accrocher le wagon pour les play-offs. « Le championnat est homogène et donc compliqué. Mais on peut légitimement penser qu’atteindre les play-offs est réalisable », a commenté Giampaolo Medei sur le site officiel du Bouc. C’est également le souhait de Steve Peironet, le nouveau libéro picard. « Je ne suis pas venu ici pour jouer le maintien. J’ai quitté Ajaccio pour voir autre chose et parce que Beauvais a plus de possibilités. Le premier but est de se qualifier en play-offs. Après, tout se joue à peu de choses. »

 

Le recrutement
Du nouveau à tous les étages. Après le départ d’Emanuele Zanini, Giampaolo Medei, tout droit venu de Narbonne, a été nommé entraîneur de Beauvais. De son côté, Eric Bataller, dans le sillage de Joël Thiebaut, a endossé le costume de président. Du côté des joueurs, cinq nouveaux venus ont pointé le bout de leur nez en Picardie: Steve Peironet (Ajaccio), Paul Villard (Tourcoing), Jan Pokersnik (Ljubljana), Gert Van Walle (Altotevere Citta Di Castello) et Marcel Keller Gil (Bottrop). Et alors que Jiri Kral et Matej Patak étaient toujours sous contrat, Frank Depestele, Ondrej Hudecek, Gary Gendrey, Paul Cooper (aspirant pro) et Kévin Rodriguez (aspirant pro) ont tous prolongé le plaisir avec le Bouc.
 

Le joueur à suivre – Gert Van Walle
Un pointu belge en remplace un autre. Bram Van den Dries parti, le Bouc a fait appel à son compatriote Gert Van Walle pour lui succéder. Ce gaucher d’1m97 pour 88 kg qui évoluait la saison passée dans le championnat italien, à Altotevere Citta Di Castello, a paraphé un contrat de deux ans avec Beauvais. Son intégration sera facilitée par la présence de son coéquipier en sélection, Franck Depestele. « Depestele connaît déjà bien le pointu. Et comme il a beaucoup d’expérience, deux ou trois semaines lui suffiront pour se régler avec les autres », précise d'ailleurs Giampaolo Medei.