Billetterie

Un tour à Nantes-Rezé

le 27/08/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Nantes-Rezé, dont l’effectif a été chamboulé durant l’été, visera à nouveau un des huit sièges pour les play-offs cette saison.
 

La saison dernière

Alors qu’il avait remporté 19 de ses 26 matchs de Ligue AM en 2012-13, le Nantes-Rezé a paru moins inspiré la saison passée, avec 12 petites victoires pour 14 revers concédés. La fin de saison aura été chaotique pour la formation ligérienne, amputée de Perez et Chrtiansky, blessés, et battue huit fois sur ses neuf derniers affrontements. A l’arrivée, sa 8e place au classement lui a permis de grappiller in extremis un billet pour les play-offs. Des play-offs qui ont tourné court, avec deux défaites face à l’ogre tourangeau (3-0, 3-1) en quarts de finale. Eliminé par Montpellier en 8e de finale de la Coupe de France, le NRMV a par ailleurs réalisé un beau parcours européen, éliminé en demi-finales de la Challenge Cup par le Fenerbahçe Istanbul.

 

Les objectifs 

Membre du Top 8 depuis quatre ans, le NRMV espère à nouveau faire partie des huit heureux élus à la fin de la saison. « Bien sûr, on aimerait jouer les play-offs, confirme Martin Demar. C’est important et une fois en play-offs, tout est possible. On aimerait bien passer le premier tour ». Néanmoins, l’entraîneur nantais sait que la saison régulière ne sera pas de tout repos. « Le championnat risque encore d’être très serré, très homogène. Le niveau a encore augmenté. C’est bien pour le volley-ball français, pour le public ». Le public nantais, lui, attendra probablement une révolte de ses protégés en Coupe de France. « En Coupe de France, jusqu’à maintenant, on s’est toujours fait éliminer au premier tour, sourit le coach nantais. On va essayer de passer le premier tour ».

Le recrutement 

Martin Demar a fait le ménage au sein de son effectif durant l’intersaison. Seuls trois éléments du dernier exercice ont été conservés, Perez, Holubec et Skladany. « J’ai gardé trois joueurs d’expérience, Holubec au centre, Skladany à la passe et le pointu Perez. J’ai voulu garder Chrtiansky mais il s’est blessé et a préféré retourner à Innsbruck », a commenté l’entraîneur nantais. Au départ de Chrtiansky, il faut ajouter ceux de Fernandez, Aguenier, Chauvin, De Rocco, Bann, Mrozek, Malivao et Shafranovich. De leur côté, Hage, Sol, Hadrava, Kerminen, Burt, Berge et Gosselin ont posé leurs valises sur les bords de l’Erdre. « Je suis content parce que j’ai signé les joueurs que je voulais signer », savoure Martin Demar.
 

Le joueur à suivre - Jean-Philippe Sol

Il est l’un des nombreux renforts de l’intersaison. A 28 ans, Jean-Philippe Sol, passé par Alès, Montpellier, Poitiers, Sète et Narbonne (son dernier club), s’est offert un nouveau défi avec le Nantes-Rezé. Pour le plus grand bonheur de son nouvel entraîneur, Martin Demar. « Sol a une belle expérience, je compte beaucoup sur les joueurs d’expérience comme lui, Holubec, Skladany et Perez. Il est international et c’est un joueur très fort au contre », précise le technicien du NRMV. Mais d’ajouter : « Le plus important, c’est le collectif. Ce n’est pas un seul joueur qui gagne tout seul, c’est toujours le collectif. Si j’ai un bon collectif, ça va marcher ».