Billetterie

Un Tour à Narbonne

le 25/07/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Repêché en Ligue AM, après sa 13e place de la saison passée, Narbonne aborde ce nouvel exercice avec un effectif largement remanié, et un nouvel entraîneur.  
 

La saison passée:

Demi-finaliste en 2012-2013, Narbonne a vécu une année très compliquée la saison passée. Treizièmes du classement final (11 victoires, 15 défaites), et donc relégués sportivement, les Centurions n’ont dû leur salut qu’au malheur de Canteleu-Maromme, qui n’a pas reçu l’aval de la CACCP pour monter. "On a été chanceux, au final, mais on n’a pas été épargnés par les problèmes tout au long de l’année, que ce soient les problèmes relationnels, juridiques et physiques, rappelle Michel Mandrou, le manager général du club audois. On a notamment joué les derniers matchs sans nos trois attaquants de bout de filet, Marcilio, Herpe et Delgado."
 

Les objectifs:

Successeur de Giampaolo Medei à la tête des Centurions, Claudio Gewehr, l’ancien sélectionneur de la Belgique, a reçu pour mission de sauver la place du club en Ligue AM. "Il y a deux ans, on a réalisé une saison exceptionnelle en jouant les demi-finales, mais, dans un premier temps, l’objectif est toujours le maintien, prévient Michel Mandrou. Après, on verra en fonction des résultats de l’équipe, si on est capable de viser un peu plus haut. Le championnat est très serré. Notre équipe en est la preuve. On joue une demi-finale, et l’année d’après, en ne changeant qu’un seul joueur, on se retrouve treizième."
 

Le recrutement:

Il est pratiquement complet. Après avoir prôné la stabilité ces dernières saisons, Narbonne a cette fois bouleversé son effectif où ne reste que le seul Guillermo Falasca, meilleur marqueur de Ligue AM en 2012-2013. Au rayon des arrivées, les Centurions ont enrôlé deux passeurs : l’international slovène Dejan Vincic, qui évoluait en Turquie, et le jeune Thomas Nevot, passé par le Centre national. Le libéro sera Espagnol, en la personne de Francesc Llenas-Sabanes (Teruel). Au centre, José Trèfle (Chaumont) retrouve le club où il a évolué entre 2006 et 2009. Il sera épaulé par l’ancien Cannois Jhon Wendt (qui pourrait évoluer à la pointe) et l’expérimenté brésilien Orestes Miraglia, passé par le championnat italien. Enfin, au poste de réceptionneur-attaquant (où Narbonne cherche encore un joueur), Claudio Gewehr pourra compter sur Raphaël Mrozek (Nantes), Jeremy Dejno, un Américain qui arrive de l’université d’Irvine, et le jeune Charly Raux, ancien pensionnaire du centre de formation du club.
 

Le joueur à suivre :

Avec ses 2,02m, Dejan Vincic ne devrait pas passer inaperçu en Ligue AM. "C’est un joueur atypique, explique Michel Mandrou. On ne voit pas beaucoup de passeurs avec ce physique-là dans notre championnat. Ça peut être une des belles surprises de la saison." Et l’un des points forts de Narbonne avec l’expérimenté Falasca, et les trois centraux. "On a une belle force de frappe au centre, avec des joueurs assez physiques. Et on a pris des réceptionneurs-attaquants assez techniques."