Billetterie

Tourcoing reprend l’ascenseur !

le 08/05/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Un an après l’avoir quittée, Tourcoing va retrouver la Ligue AM la saison prochaine. Le TLM a gagné son billet pour l’élite en dominant Nice au bout du suspense (25-23, 25-23, 13-25, 20-25, 15-11), en finale de Ligue BM, jeudi à la Halle-Carpentier.

 

Re-bonjour, la Ligue AM ! A peine un an après sa relégation, Tourcoing va retrouver la première division la saison prochaine. Quatrième de la saison régulière, le TLM est allé au bout des play-offs de Ligue BM pour gagner son ticket pour accompagner Canteleu-Maromme (1er de la phase régulière) parmi l’élite. En finale, les hommes d’Olivier Lecat ont dominé Nice en cinq sets (25-23, 25-23, 13-25, 20-25, 15-11), jeudi après-midi, à la Halle-Carpentier de Paris.

 

Durant cette finale, Tourcoing s’est fait peur après avoir mené deux manches à rien. Les Nordistes, poussés par leurs supporters, ont rapidement pris les commandes de la rencontre, notamment au centre du filet. Si Mladen Majdak (19 pts) s’est comme souvent montré précieux à la pointe, c’est Daniel Jansen Van Doorn (19 pts dont 6 contres), très actif en début de partie, qui a mis Tourcoing sur de bons rails après une première manche serrée (25-23). Dans le deuxième acte, les Niçois, emmenés par Ciprian Matei (14 pts), Dan Borota (13 pts) et bien sûr, Aleksandar Mitrovic (22 pts), le MVP du championnat, ont longtemps fait la course en tête (6-8, 15-18). Mais les Azuréens ont fini par subir la loi d’un autre central du TLM, Stanislav Simin (12 pts) et ses 208 centimètres (25-23).

 

Cela n’a pas suffi pour décourager les joueurs du NVB, qui ont raflé un troisième set à sens unique (13-25), après de belles séries au service de Mitrovic et Borota. Les Nordistes avaient gardé des forces et il fallait bien cela. Car Nice ne s’est pas arrêté là, emmenant Tourcoing au tie-break (20-25 dans le quatrième set) en gagnant en qualité de block au fil des minutes, notamment devant Majdak. Et dans le set décisif, le TLM a donc, finalement, scellé le sort de la rencontre (15-11), sur un service de Carlos Antony. Pour le plus grand bonheur de Tourcoing, et le désespoir de Nice, pour qui tout s’arrête cruellement.