Billetterie

Druenne : « On ne sait jamais »

le 07/05/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Clémentine Druenne et le Volley-Ball Nantes ont donné rendez-vous au RC Cannes, jeudi, à la Halle Carpentier, à l’occasion de la finale de Ligue AF. Pour un remake de la finale de la Coupe de France…
 

Clémentine, quelle saison du VBN…
On ne pouvait pas faire mieux, on a fait une finale de Coupe de France, on enchaîne avec une finale de championnat. C’est vraiment génial. On a fait une super saison régulière et des gros matchs en quarts et demies (contre Mulhouse et Béziers, ndlr). La finale est méritée. On est allé la chercher. Autant, en Coupe de France on peut dire que le parcours aura été un peu plus facile, autant là… J’espère qu’on fera une belle finale pour bien finir la saison.
 

Cette qualification pour la finale vous a permis de décrocher un ticket pour la prochaine Ligue des Champions.
Je ne réalise pas encore qu’on va jouer la Ligue des Champions. Je pense qu’on va s’en rendre compte seulement l’année prochaine, quand on fera les premiers déplacements. Ce sera une expérience complètement nouvelle pour moi, pour le club. Ça va être vraiment une expérience extraordinaire. On va se rendre compte de ce que représente vraiment le niveau européen.
 

Qu’est-ce qui a fait la force du VBN cette saison ?
L’homogénéité, tout le monde apporte quelque chose, on joue vraiment en équipe. Notre force, c’est vraiment le collectif.
 

La tâche s’annonce ardue contre le RC Cannes. Ces mêmes Cannoises qui vous avaient donné la leçon en finale de la Coupe de France (3-0) il y a quelques semaines.
On sait que ça va être compliqué. Jouer des équipes de ce calibre-là, ce n’est jamais facile. Mais on ne sait jamais, sur un match tout est possible. On y croit, on n’y va pas pour perdre. Il faudra voir comment va se dérouler le match mais je pense qu’il y a quand même des choses possibles à faire.
 

Dans quel secteur de jeu faudra-t-il se montrer irréprochable face à l’ogre cannois ?
Ce qui nous a manqué en finale de Coupe de France, c’est de l’application dans le secteur service-réception. Il va falloir qu’on tienne bien la réception pour pouvoir développer notre jeu et pouvoir les embêter. Et il faudra avoir un service assez agressif tout en limitant au maximum les fautes.
 

A titre personnel, vous venez de rempiler pour deux saisons avec le VBN.
Oui, je suis super contente de resigner. Surtout avec la Ligue des Champions, l’année prochaine, ça va être une super expérience. Et puis avec le club, ça s’est vraiment bien passé, donc je ne vois pas pourquoi je n’aurais pas continué. Je suis très contente de ma saison. Avec l’équipe, c’était extraordinaire. Personnellement, j’aurais aimé jouer un peu plus mais je suis déjà très satisfaite.