Billetterie

Quel suspense !

le 26/04/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Au terme d’une soirée riche en suspense, Tours a vaincu Chaumont (3-2) en demi-finale aller de Ligue AM, tandis que Paris, mené deux manches à rien, s’est imposé à Ajaccio (2-3).
 

Grenon a tremblé, mais Grenon a fini par exploser. Au terme d’une partie haletante, Tours a fini par vaincre Chaumont (25-19, 25-22, 18-25, 21-25, 15-12) en demi-finale aller de Ligue AM. Très bien parti dans la rencontre, dans le sillage d’un intenable David Konecny (36 points à 31/54 en attaque), le TVB a été perturbé par la blessure de son passeur, Nuno Pinheiro, qui, s’il a pu finir le match, a dû être remplacé durant la rencontre par Maxime Dillies. Et alors que le CVB52, porté par Hermans Egleskalns (24 points) et un bloc solide (4 contres pour Verhoeff et Trèfle), a arraché un tie-break mérité, Tours a pu compter sur un excellent Kamil Baranek (20 points) pour faire la différence.
 

"Notre jeu était bien, on était comme il fallait. Mais c’est vrai que ça (la blessure de Pinheiro, ndlr) a déstabilisé tout le monde, a reconnu Mauricio Paes au micro de Ma Chaîne Sport (MCS). On est habitué à voir les joueurs avec Nuno. Petit-à-petit, avec son retour, le groupe s’est soudé, s’est plus appliqué. En face, Chaumont s’est libéré. Nathan (Wounembaina) a bien servi, Trèfle a fait une très belle partie. Mais à l’arrivée, on est toujours là. Maintenant, à mercredi ! Ça va être encore plus dur. Il nous reste 50 % du chemin. Pour eux, c’est encore 100%." Dans l’autre camp, José Trèfle avait évidemment plus de regrets. "On manque encore un peu d’expérience, ce soir ce n’est pas passé loin. Il va falloir que ça nous serve pour le match retour. On a déjà montré cette saison qu’on avait du caractère", a réagi le central du CVB52.
 

Dans l’autre demi-finale, tout s’est donc aussi joué au tie-break. Mais cette fois, ce sont les visiteurs qui ont eu le dernier mot. Comme Tours, Ajaccio a pourtant mené deux manches à rien dans cette rencontre. Mais les Corses ont cédé les trois sets suivants au Paris Volley, qui n’est qu’à une victoire d’une nouvelle finale cette saison. Les gâchettes parisiennes, Marko Ivovic (21 points) et Mory Sidibé (19 points), ont fait la différence face au collectif du Gazélec, qui aura désormais à cœur d’aller gagner mercredi prochain à Charpy pour offrir un match d’appui à son public du Palatinu.

Play-offs Ligue AM - Demi-finales
Matchs aller - Samedi 26 avril à 20h
Tours 3-2 Chaumont (25-19, 25-22, 18-25, 21-25, 15-12)

Ajaccio 2-3 Paris (25-21, 25-23, 17-25, 20-25, 12-15)
Matchs retour - Mercredi 30 avril à 20h
Chaumont - Tours, à suivre en live vidéo sur LNV.fr

Paris - Ajaccio, en direct sur Ma Chaîne Sport (MCS)