Billetterie

Cannes, comme toujours

le 05/04/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

La finale pro de la Coupe de France offrait une affiche alléchante entre le RC Cannes, leader incontesté du championnat, et le VB Nantes, troisième à l’issue de la saison régulière.


Victorieuses à 17 reprises de la Coupe de France féminine, les Azuréennes ne mettent pas longtemps à entrer dans la partie. Menées 2-0, elles inversent la tendance et creusent l'écart, Ana Antonijevic et Nadia Centoni envoyant deux missiles successifs pour porter le score à 9-4 en leur faveur. Déjà assommées, les Nantaises ont du mal à réagir et la troupe entraînée par Yan Fang s'empare de la première manche 25-14.

 

Battues à deux reprises en championnat sur le même score (3-0), les Nantaises ont du mal à faire illusion. La bonne volonté ne suffit pas toujours. Plus serré, le deuxième acte a le mérite de réveiller le généreux kop nantais venu en nombre jusqu'à Paris. Dans une salle comble, les redoutables et redoutées cannoises continuent leur implacable domination, se heurtant parfois à de jolis contres nantais, au bonheur de la foule qui assiste à un spectacle de qualité. Lorsque les Nantaises n'y arrivent pas en force, elles tentent le jeu en finesse à l'instar de Nikoletta Koutouxidou. Expérimentées, leurs homologues cannoises tombent rarement dans le piège. Malgré un léger mieux, Nantes cède le deuxième set sur le score de 25-16.

 

Le VB Nantes résiste un peu plus au début du troisième set. Mais encore une fois un peu court, il se fait vite dépasser puis assommer pour la troisième fois (25-15). "Avec Cannes, si on n’est pas tout de suite dans le match, on prend vite l'eau. On essaie toujours de démystifier cette équipe mais c'est une vraie machine, expliquait le coach nantais Sylvain Quinquis après la défaite. On est complètement passé à côté aujourd'hui mais on ne va tout de même pas gommer la très belle saison effectuée. On va aborder notre match de play-offs face à Mulhouse et oublier cette finale."

 

Largement favori, le RC Cannes n'a jamais faibli signant ainsi sa 12e victoire consécutive en finale de Coupe de France. Dominateur de bout en bout, le club azuréen remporte un nouveau trophée qui vient garnir une étagère déjà bien remplie. Heureuse d'ajouter un énième succès à la longue liste du club, Victoria Ravva vise désormais le doublé coupe-championnat pour son RC Cannes : "Le doublé fait parti de nos objectifs mais il va falloir que l'équipe reste concentrée pour y arriver. Aujourd'hui, il y avait peut-être trop de pression pour Nantes. Elles se sont souvent mises à la faute, surtout en réception, ce qui nous a facilité la tâche."