Billetterie

Centoni: « Beaucoup de respect pour Nantes »

le 04/04/2014
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Si Cannes part favori de la finale de la Coupe de France prévue samedi au Stade Pierre de Coubertin à Paris, Nadia Centoni se méfie de Nantes.


Nadia, votre regard sur cette saison régulière avec le RC Cannes. Cela s’est-il déroulé comme prévu ?
Oui, pour l’instant tout va bien. En coupe d’Europe, on a fait un super parcours. On n’est pas passé loin du Final Four avec une défaite au golden set face à Istanbul. On est en finale de la Coupe de France, ce qui était l’un de nos objectifs. On a également terminé premières de la saison régulière, ce qui veut dire beaucoup et pas grand-chose à la fois, car il y a encore les play-offs. Ce sera une autre histoire. Nous sommes sur la bonne voie, mais rien n’est encore fait.


Votre équipe monte-t-elle en puissance à l’entame de cette période cruciale ?
Cela fait un moment que l’on est plutôt bien. Les grands objectifs arrivent avec la finale de la Coupe de France et les phases finales du championnat. On verra bien, mais les filles sont dans une bonne forme et un bon état d’esprit. On a tout pour bien faire.


Comment voyez-vous cette finale de Coupe de France ?
Je pense que ça va être un gros match. Nantes a fait une super saison (3e avec le même nombre de points que le 2e Béziers). Il faudra être très concentrées et très sérieuses, comme c’est le cas pour toutes les finales. Mais, en plus, Nantes est une équipe qui mérite beaucoup de respect. Il faudra très bien jouer car c’est une très bonne équipe.


Quelle est la force de cette équipe nantaise ?
C’est une équipe bien organisée, régulière. Elles sont très efficaces dans tous les compartiments du jeu. Elles sont bonnes au service, à la réception, en défense et elles ne font pas beaucoup de fautes. Il faudra donc aller chercher les points et reproduire les choses que l’on a préparées à l’entraînement pour gagner.


Même si vous avez déjà gagné d’innombrables titres avec le RC Cannes, avez-vous toujours cette soif de vaincre ?
Bien sûr (rires). Je suis plus motivée que jamais.